Ile Maurice: Le piratage en tête des délits en ligne à Maurice

30 Septembre 2019

Le Mauritian Cybercrime Online Reporting System (MAUCORS) vient de publier son deuxième rapport sur les délits enregistrés entre janvier et juin 2019. Pour ces six premiers mois, 437 plaintes ont été enregistrées.

Le piratage (hacking) vient en tête avec 120 comptes Facebook piratés. Il est suivi du harcèlement en ligne avec 94 cas et de 69 cas de contenus offensants et illégaux. L'usurpation d'identité est aussi très répandue avec 64 cas répertoriés.

Le MAUCORS, lancé en 2018, est devenu la plateforme de signalement des délits et incidents sur la Toile. La police peut également traiter des cas rapportés sur cette plateforme pour des enquêtes. Les cas de sextortion, de cyber bullying et de cyber stalk vont de cinq à 33 cas rapportés en six mois.

Selon un relevé de la Computer Emergency Response Team Mauritius, 41 % des cas rapportés sont du piratage suivis de 16 % de harcèlement en ligne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.