Burkina Faso: 70e anniversaire de la Chine - Les progrès du pays de Mao Zedong salués à Ouagadougou

30 Septembre 2019

La communauté chinoise au Burkina Faso a celébré le 70e anniversaire de la création de la République populaire de Chine, le jeudi 26 septembre 2019 à Ouagadougou.

La communauté chinoise au pays des Hommes intègres a célébré le 70e anniversaire de la création de la Chine, le jeudi 26 septembre 2019 à Ouagadougou. En rappel, la Chine a été créée le 1er octobre 1949 par Chairman Mao Zedong. Profitant de l'occasion, l'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso, Li Jian, a fait un bref aperçu de l'histoire de son pays. A ses débuts, la Chine n'était qu'un pays pauvre, avec d'énormes défis tant économique que social. Malgré cette pauvreté, les Chinois ont dû surmonter certaines difficultés pour atteindre un niveau de développement économique appréciable. Pour lui, c'est ce qui fait que l'indépendance vraie et réelle du peuple chinois a montré au monde entier et à tous les peuples opprimés, qu'il est possible de changer le cours de l'histoire en menant un combat acharné.

Dans le domaine de l'éducation, le taux de scolarisation en Chine, de l'avis de M. Li Jian, comparent les années 50 où les enfants prenaient leurs cours dans des conditions peu enviables, a atteint presque 100% à l'heure actuelle. « L'éducation est devenue non seulement un droit mais une obligation pour tout le monde. La ville de Shenzhen était au départ un village de pêcheurs dans les années 80. Mais en moins de 40 ans, son visage a complètement changé et ces dernières années, elle a même dépassé Hong Kong en termes de PIB pour devenir la troisième ville économique », a-t-il indiqué.

La Chine a pu ainsi garder le cap, selon lui, pour maintenir une vision unique orientée vers le développement pendant 70 ans. Dans ce cas, Li Jian a relevé qu'un plan stratégique a été adopté pour mener des réflexions afin d'instaurer les bases d'un développement durable et non des projets de changements qu'on envisage pour trois ans ou cinq ans. Aussi, leur système leur permet de pouvoir concentrer toutes les ressources et énergies sur de grandes réalisations prioritaires et structurantes dans une méthodologie de façon claire, précise et concordante. L'un des avantages primordiaux pour la Chine, c'est qu'elle reste ouverte aux autres pays et ce qu'il faut noter de l'avis du diplomate chinois, la culture traditionnelle chinoise est fondée sur l'unité, la discipline, la diligence et la persévérance.

Cependant, ces changements structurels n'auraient jamais été possibles sans le leadership ferme et éclairé du Parti communiste chinois (PCC), à en croire l'ambassadeur. A ce niveau, PCC a œuvré à éveiller la conviction et le patriotisme de tout le peuple afin de remporter des succès remarquables depuis presque 100 ans. Il a, en outre, ajouté que le président Xi Jinping a réaffirmé la nécessité pour tout membre du PCC de toujours faire preuve de modestie, de prudence, de sobriété et de ne jamais reculer devant les difficultés, et de lutter sans relâche pour réaliser leurs objectifs et le rêve chinois du grand renouveau de la nation.

Beaucoup de pays ont rompu avec Taïwan

L'ambassadeur de Chine au Burkina a annoncé au cours de ce 70e anniversaire, qu'outre le pays des Hommes intègres, les îles Salomon et les Kiribati ont également rompu leurs relations avec Taïwan. Selon lui, le Premier ministre des îles Salomon, Rick Houenipwela, a rappelé que Taïwan, qui n'est pas reconnu par l'ONU comme étant un pays, n'a aucun droit d'établir des relations diplomatiques avec un Etat souverain.

A entendre M. Li Jian, le principe d'une seule Chine est d'une tendance historique et la décision du Burkina Faso de rétablir ses relations diplomatiques avec son pays est une action salutaire.

L'ambassadeur a par ailleurs souligné que la Chine a opté pour appuyer l'opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel avec un soutien de plus de 23 milliards FCFA.

Et de préciser que dans le cadre de la coopération militaire chinoise, 54 élèves officiers burkinabè se sont rendus en Chine cette année pour suivre des formations militaires bien structurées.

Oumarou RABO

(Stagiaire)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.