Congo-Kinshasa: Un pas vers la paix

Les différents succès que les Forces armées de la République démocratiques du Congo (FARDC) récoltent dans les divers fronts sur les groupes armés dans l'Est du pays. C'est une bravoure pour notre armée. Chapeau bas à ces vaillants Congolais sous le drapeau, mis dans de bonnes conditions de travail, ne ménagent aucun effort pour sauver le pays contre les attaques de ses ennemis.

La mort des leaders de groupes armés et ces défaites qu'essuient ces derniers depuis un certain temps contribue à la détermination des FARDC. Les propos du président de la République tenus dernièrement à New York ont eu des effets positifs sur le théâtre des opérations de l'armée congolaise. Sans oublier la conférence internationale sur la paix et les investissements en RDC et dans la Région des Grands Lacs organisée en marge de cette session.

En effet, le chef de l'État congolais est déterminé à restaurer la paix durable ainsi que la stabilité dans cette partie du pays où la seule loi qui prévaut sur le terrain est celle de la Kalachnikov. Il a plaidé pour le maintien de la Monusco. Laquelle est invitée à changer des tactiques et stratégies pour l'efficacité sur le terrain, venant en appui aux FARDC. La Monusco devra aussi « utiliser ses moyens de surveillance et d'inspection pour empêcher les groupes armés illégaux et autres milices de bénéficier d'un appui provenant du trafic des ressources naturelles».

Pour sa part, le comité exécutif du Mécanisme national de suivi de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba a, en marge de la dernière session ordinaire de l'Assemblée générale de l'Onu, présenté la feuille de route pour la pacification dans l'Est de la RDC.

Par ailleurs, il n'est un secret pour personne que la présence persistante des conflits armés cache de grands enjeux économiques et financiers. En grande partie, beaucoup d'acteurs extérieurs y trouvent leurs comptes. Pour les pays voisins, la perpétuation de la confusion favorise leur entreprise de peuplement, leurs positions économiques dans la commercialisation des ressources minières et leur influence politique. Les États-Unis savent qu'il est difficile pour la RDC de sortir seule de cette situation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.