Angola: Le Centre de rééducation orthopédique produit 80 prothèses par mois

Luanda — Le Centre de rééducation orthopédique Dr. António Agostinho Neto, à Luanda, produira entre 75 et 80 prothèses par mois, dans un premier temps, et 200 orthèses.

Dans une seconde phase, le centre augmentera sa production mensuelle à plus de 250 unités, un chiffre tout à fait acceptable.

Le centre, dont la deuxième phase a été inaugurée lundi par le président de la République, João Lourenço, met à la disposition de ses clients des services de consultation externes spécialisés en médecine générale, médecine interne, physiatrie, kinésithérapie avec gymnases pour adultes et enfants, orthopédie, neurologie, psychologie, urologie et stomatologie pour enfants et adultes.

L'institution est d'une assistance de troisième niveau et compte 296 employés, dont 31 nouveaux techniciens admis lors du concours public de 2018.

Selon la ministre, qui parlait à la presse en marge de la cérémonie d'ouverture dudit centre, il s'agit d'une institution qui offre les meilleurs services de physiothérapie, car elle dispose d'un équipement technologique de pointe.

Sílvia Lutucuta a déclaré que la maintenance des équipements et l'approvisionnement en matériel étaient garantis.

La deuxième phase du projet, après les travaux de réhabilitation, comprenait la construction, l'extension des services de physiothérapie avec de nouvelles valences, la radiologie, la stomatologie, la construction et l'équipement de l'atelier d'ortho-prothèses et un bâtiment pour l'administration.

Le centre propose également des services d'appui diagnostique et thérapeutique, à savoir le laboratoire, la pharmacie et des ateliers de prothèses.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.