Angola: Les agriculteurs de Chipipa abandonnent les champs

Huambo — Au moins 450 agriculteurs, anciennement affiliés à la coopérative d'agriculture, élevage, commerce et consommation "Fait tout par temps", ont abandonné l'activité agricole ces trois dernières années dans la commune de Chipipa, située à 18 km de la ville de Huambo.

Dans une interview accordée à l'ANGOP mardi, le président de la coopérative, Filipe Sapio de Oliveira, a déclaré que l'abandon est dû aux dommages causés aux agriculteurs qui accumulaient des produits en raison des difficultés pour écouler ses produits vers les centres commerciaux.

Selon le responsable, beaucoup d'entre eux faisaient l'agriculture en zones difficiles d'accès, une situation qui a provoqué la détérioration d'une bonne partie des produits dans les champs, car les moyens de transport difficilement arrivaient dans ces zones.

Outre les routes d'accès, Filipe Sapio de Oliveira a déclaré qu'autre raison présentée par les agriculteurs était l'absence de marché capable d'absorber la production aux prix compensatoires aux coûts de production.

Fondée en 2007, l'association de paysans de Chipipa compte actuellement avec 845 membres engagés dans l'agriculture de marché, produisant de grandes quantités de maïs, pomme de terre, divers légumes, patate douce et haricot.

En 2009, selon son président, 544 associés ont reçu du crédit pour obtenir des semences, fourni par la Banque de Développement d'Angola (BDA), d'un montant de 147 millions de kwanzas.

Outre de la production agricole, les associés de cette coopérative s'engagent à la création des bovins, de porcins, caprins et volailles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.