Ile Maurice: Importation d'héroïne à Rodrigues - Le «commanditaire» est un présumé trafiquant de Bois-Marchand

Une cargaison d'héroïne valant plus de Rs 4 millions a fait le trajet Madagascar-Réunion avant d'atterrir à Rodrigues ce week-end. Les mules et leur présumé employeur sont sous les verrous.

Ils auraient voulu dé- router l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et faire entrer de la drogue à Rodrigues. C'est ainsi que deux Mauriciens, Louis Patrick Lagaillarde, un maçon de 39 ans, et Nicolas Rawchand, un helper de 34 ans, qui habitent Bambous et cité Bois-Marchand, Terre-Rouge, ont quitté Maurice le mercredi 25 septembre pour La Réunion avant de se rendre à Madagascar, où ils seraient allés récupérer une cargaison d'héroïne.

Ils l'auraient dissimulée dans leur estomac et ont repris l'avion pour transiter à La Réunion avant d'embarquer pour Rodrigues. Ils devaient remettre 288,64 g d'héroïne, sous forme de trente boulettes d'une valeur marchande de Rs 4 329 600, à Teosand Perle, alias Bruno Bawa, un éleveur de porcs de 45 ans et présumé trafiquant domicilié à cité Bois-Marchand. La drogue trouvée sur le suspect Lagaillarde pesait 143,64 g et celle sur Nicolas Rawchand 145 g.

L'affaire éclate à l'aéroport de Plaine-Corail à Rodrigues vers 16 h 30 samedi. Sur la base de certaines in- formations, des officiers de l'ADSU interpellent Louis Patrick Lagaillarde et Nicolas Rawchand qui viennent tout juste de débarquer du vol UU 751 d'Air Austral en provenance de La Réunion après un exercice de profiling. Soumis à un interrogatoire serré, ils ne tardent pas à avouer qu'ils ont chacun avalé une quinzaine de boulettes d'héroïne à Madagascar, où ils s'étaient rendus pour en prendre livraison avant de s'embarquer sur le prochain vol pour La Réunion d'où ils ont ensuite rallié Rodrigues où ils devaient purger les boulettes.

Dans le viseur de l'ADSU

La drogue devait être récupérée par un homme qu'ils connaissent sous le nom de Bawa. Ce dernier, Teosand Perle, qui a entretemps appris que les deux présumés passeurs se sont fait prendre dans les filets de l'ADSU, se rend alors à l'aéroport de Plaine-Corail le dimanche matin pour rentrer à Maurice. Il est alors arrêté et identifié par Patrick Lagaillarde. Les deux présumés passeurs, admis à l'hôpital Queen Elizabeth à CrèveCœur, purgent 15 boulettes d'héroïne chacun.

Patrick Lagaillarde est connu de la police pour avoir été arrêté en 2002 dans une affaire de drogue. Nicolas Rawchand était, lui, sous surveillance de l'ADSU. Il a déjà été arrêté pour coups et blessures, vol et séquestration. Quant à Teosand Perle, il est fiché à l'ADSU pour possession de cannabis en 1998 et trafic de drogue en 2012. Cet éleveur de porcs a aussi été impliqué dans une affaire de vol. À Maurice, une perquisition a été effectuée au domicile des trois suspects, mais aucune drogue n'a été trouvée. Teosand Perle est un habitué de Rodrigues où il fait des voyages régulièrement dans le cadre de son business.

Deux enquêteurs de l'ADSU, un inspecteur et un sergent de police, ont été dépêchés à Rodrigues pour épauler leurs collègues. Les trois suspects ont été présentés au tribunal de Port-Mathurin, hier matin. Patrick Lagaillarde et Nicolas Rawchand répondent tous deux d'une accusation provisoire d'importation de drogue, tandis que Teosand Perle est accusé provisoirement d'avoir fait importer de la drogue. Ils ont été tous reconduits en cellule policière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.