Algérie: Bensalah incite le Gouvernement à poursuivre "le redressement de l'économie nationale"

Alger — Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a incité, mardi, lors de l'audience accordée au Premier ministre, Noureddine Bedoui, le Gouvernement "à poursuivre l'examen des voies et moyens à même de redresser l'économie nationale et d'améliorer l'attractivité des investissements étrangers en Algérie", indique un communiqué de la Présidence de la République.

Dans le cadre du suivi de l'activité du Gouvernement et de la situation politique et socioéconomique du pays, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présenté au Chef de l'Etat "un exposé sur les bonnes conditions ayant marqué la rentrée professionnelle session septembre 2019 qui a vu la création de plus de 382.000 nouveaux postes de formation, hissant ainsi le nombre des stagiaires au niveau des établissements de formation répartis sur le territoire national à 700.000 entre stagiaires et élèves, tout en proposant des offres de formation dans 23 branches professionnelles au profit des jeunes désireux d'intégrer le monde du travail ou de créer une activité spécifique".

S'agissant du secteur de l'Energie, M. Bedoui a présenté au chef de l'Etat un exposé sur l'avant-projet de loi sur les Hydrocarbures, "qui intervient en réponse des évolutions survenues dans ce domaine, d'autant que la loi actuelle a montré ses limites, outre quelques effets négatifs sur les opérations de production et d'attractivité des investissements étrangers".

Dans le même sillage, M. Bedoui a exposé au Chef de l'Etat le plan de développement des activités de la compagnie Sonatrach, qui s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement des hydrocarbures à court, moyen et long termes.

Après avoir écouté l'exposé du Premier ministre, le Chef de l'Etat "a encouragé le Gouvernement à poursuivre ses efforts dans le secteur de la Formation professionnelle, au vu de son rôle primordial dans la création d'opportunités d'emploi pour les jeunes et l'impulsion d'une dynamique de développement plus forte à l'économie nationale, en particulier dans les régions du Sud et des Hauts-Plateaux, à travers une bonne qualification de la main d'œuvre et une exploitation optimale de toutes les structures sectorielles au niveau des wilayas, tels que les instituts et les centres de formation, et ce pour une formation spécialisée et qualifiante des jeunes adaptée aux spécificités et besoins de chaque région, ainsi qu'à la nature des postes d'emploi à assurer localement".

Dans le domaine de l'énergie, "le chef de l'Etat a mis l'accent sur l'impérative révision de loi relative aux hydrocarbures pour être au diapason des avancées enregistrées dans le secteur, aux plans national et international et la réunion des conditions requises pour la réalisation du plan de développement de la compagnie Sonatrach et du secteur en général, eu égard à son importance dans l'économie nationale".

Apres avoir évoqué les derniers développements du processus de préparation et de débat du projet de loi de finances (PLF) 2020, "le chef de l'Etat a incité le Gouvernement à poursuivre l'examen des voies et moyens à même de redresser l'économie nationale, d'améliorer l'attractivité des investissements étrangers en Algérie et de préserver les droits des futures générations dans le cadre d'une approche de développement durable".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.