Sénégal/Egypte: La LSFP dénonce les "injustices" et les "humiliations" subies par Génération Foot en Egypte

Dakar — La Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) assure l'équipe de Génération Foot de son soutien, estimant que le club de Ligue 1 "a subi des injustices et des humiliations" lors du dernier voyage de ses joueurs et de ses dirigeants en Egypte.

"C'est avec beaucoup d'amertume que nous avons appris les injustices et humiliations que Génération Foot et l'ensemble de son staff ont subi lors de leur séjour en Egypte dans le cadre de la phase retour des 16èmes de finale de la Ligue des champions", écrit la LSFP dans un communiqué parvenu mardi à l'APS.

"Ces pratiques anti-sportives consistant à déstabiliser une équipe adverse en déplacement, par tous les moyens, sont indignes du football africain et sont de nature à affaiblir nos équipes locales", ajoute la Ligue sénégalaise de football professionnel.

"Dans ces moments de lutte pour le triomphe de la justice, de l'équité et du fair-play, nous voulons vous témoigner notre entière solidarité", ajoutent les dirigeants de la LSFP.

Ils disent souhaiter que la Confédération africaine de football, qui organise la Ligue des champions, s'attèle à la réparation du préjudice subi, selon eux, par le club sénégalais.

L'équipe de Génération Foot s'est rendue au Caire pour jouer le match retour contre Zamalek, qui était battu lors du match aller (2-1).

Il a été demandé au club champion du Sénégal, à son arrivée dans la capitale égyptienne, de se déplacer jusqu'à Alexandrie, où le match était délocalisé pour des "raisons de sécurité".

Ses dirigeants ont refusé de se rendre à Alexandrie, estimant qu'en cas de délocalisation du match, ils devaient en être informés deux semaines avant la tenue de la rencontre.

Génération Foot rejette l'argument invoqué par la Ligue égyptienne de football pour la délocalisation du match. Selon le club sénégalais, cette instance du football égyptien a programmé des matchs au Caire, le weekend dernier, malgré l'insécurité dont elle a parlé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.