Cote d'Ivoire: Bilan de la visite d'Etat dans le N'zi - De nombreuses promesses et de maigres retombées

Le Président Alassane Ouattara vient d'achever une visite d'Etat à Dimbokro du 25 au 28 septembre 2019. Quatre jours au cours desquels les populations de cette ville martyre et ancienne boucle du Cacao sont restées presque indifférentes à la présence de leur hôte de marque.

Un désintérêt de ces populations à cette visite que le Chef de l'Etat lui-même a observé et qu'il n'a pas manqué de souligner au terme de son séjour dans le N'zi. « Le dynamisme qui accompagne les visites d'Etat n'a pas été enclenché suffisamment tôt dans cette région », avait indiqué le président Alassane Ouattara lors de la rencontre qu'il a eue avec les journalistes au terme de cette visite. Mais cette visite qui avait l'allure de prémices d'une précampagne et une occasion pour rattraper des promesses de campagne non tenues, n'a pas eu les retombées escomptées par les populations du N'zi. Les doléances majeures des populations sont restées sans aucune réponse.

A savoir le relèvement de l'usine l'Utexci qui était le poumon de l'économie de cette région et la construction du pont sur le N'ZI. Le digne fils de Dimbokro n'a pas eu de solutions pour ses parents sur ces deux préoccupations. Sur le cas de l'Utexci, le Chef de l'Etat a simplement confié le dossier au gouvernement laissant ainsi les populations à leur sort. Idem pour la construction du pont sur le N'zi où le président Alassane Ouattara a simplement indiqué que des études profondes seront faites pour cette infrastructure. L'on peut aisément se demander ce que les populations de la région du N'zi ont récolté comme fruits de cette visite de leur '' Digne fils''. On notera que ce sont quelques kilomètres de bitume ( 10 kilomètres pour la ville de Dimbokro, 98 kilomètres pour l'axe Dimbokro-Bocanda-Ananda).

Quant au département de Kouassi-Kouassikro, il devra patienter après de 2020(certainement au lendemain de l'élection présidentielle) avant de voir ces 91 kilomètres bitumés car cela a été inscrit dans le programme d'infrastructure 2020-2021 du gouvernement. A côté de cela, on note l'inauguration d'un commissariat de police et le ralliement au réseau électrique de quelques localités. Les résultats ont donc été en déça des attentes.

Les préoccupations majeures qui pouvaient relancer l'économie de cette ancienne boucle du Cacao en berne ont été remises aux calendes grecques. Des observateurs et autres analystes de la vie politique ivoirienne qui ont détecté en cette visite, des dessous de précampagne pour les échéances de 2020, n'auront certainement pas tort car l'ombre du Rhdp unifié a plané sur cette visite d'Etat. En témoignent les nombreux mouvements de soutien au Rhdp qui ont été mobilisés pour aller gonfler la mobilisation aux différents meetings que le président Ouattara a animés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.