Madagascar: CNTTM - Une plateforme de concertation pour améliorer le travail maritime

Un Conseil National Tripartite du Travail Maritime (CNTTM) a été mis en place par l'Etat par voie de décret l'an dernier.

« Il s'agit d'une plateforme de concertation entre l'administration y compris l'Agence Portuaire Maritime et Fluviale et les organisations professionnelles d'employeurs tels que les armateurs de pêche et de transport maritime ainsi que les organisations syndicales et professionnelles des gens de mer », a expliqué le Secrétaire général du ministère du Tourisme, des Transports et de la Météo, Jean Luc Rakotovahiny, lors de la première réunion de ce Conseil National hier. « Bien que Madagascar n'ait pas encore adopté les conventions internationales relatives à la promotion du travail maritime, la mise en place de cette structure constitue une étape vers leur mise en application dans le pays », a-t-il poursuivi.

Régularisation du secteur. Il faut savoir que ce CNTTM a pour mission de contribuer à l'élaboration et à la mise en œuvre d'une politique nationale dans les domaines de l'emploi, de la formation, des conditions de travail, du bien être et des salaires des gens de mer et des marins pêcheurs. L'Agence Portuaire Maritime Fluviale (APMF), pour sa part, assure la régularisation du secteur maritime tout en veillant à l'amélioration des conditions du travail maritime. « Cela porte notamment sur l'encadrement juridique et le contrôle de l'application des réglementations et des conventions maritimes internationales. Le contrôle du respect des normes surtout internationales des formations prodiguées par de centres au profit des gens de mer, n'est pas en reste », a souligné le Capitaine de Vaisseau, Jean Edmond Randrianantenaina , le Directeur général de l'APMF, à cette occasion. Notons qu'à l'issue de cette première réunion du CNTTM, les parties prenantes ont proposé des recommandations qui feront l'objet de discussions à leur prochaine rencontre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.