Algérie: Risque d'inondations à Tizi-Ouzou - Des projets structurants construits sur des lits d'Oueds

Tizi-Ouzou — Des projets structurants de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont été construits dans des lits d'oued et sont menacé par des inondations, ont révélé mercredi des rapports des points noirs de la direction local des ressources en eau (DRE) et des travaux publics (DTP) dont une copie a été remise à l'APS.

Ce document présenté mercredi devant les élus au deuxième jour de la session, consacré à la préparation de la saison hivernale 2019/2020, fait état de "l'édification d'infrastructures urbaines dans des lits d'oued". Il s'agit notamment de la rocade sud (à hauteur de Boukhalfa, entrée ouest de Tizi-Ouzou), du pôle universitaire de Tamda, l'entrée du nouveau stade de football 50 000 places, et le pôle d'excellence de Oued Fali.

La liste des points vulnérables aux inondations au niveau de la commune de Tizi-Ouzou, élaborée par une commission mixte regroupant la DRE, l'antenne locale de l'office national d'assainissement, la direction des travaux publics et le cabinet du wali, suite à des sorties sur le terrain, a relevé que l'Oued Fali "menace certaines zones du pôle d'excellence de Oued Fali, la partie basse du village Tassadort, et peut constituer un danger sur un tronçon de la rocade sud à hauteur de l'échangeur vers Draa El Mizan".

L'oued Sebt (un affluent de l'Oued Sébaou) menace la zone dite "l'Habitat" et la RN 12 à sortie est de la ville de Tizi-Ouzou, ou un "pont a été déjà emporté par les crues, ce qui a engendré la fermeture de cet axe routier important". Alors que les talwegs Maiza et Ighzer Boukhbou entre Tala Allam et Boukhalfa (banlieue ouest de Tizi-Ouzou) menacent le versant nord et aval de la Rn 12 et l'entrée du nouveau stade de football de 50 000 places et certains équipements du pôle d'excellence.

Ce document relève d'autres points noirs dans la ville de Draa Ben Khedda qui est située à la confluence de deux cours d'eau majeurs qui sont le Sébaou et Bougdoura (zone 400 logements ERCA et parti sud-est de la ville), la commune d'Azeffoune, dont la ville est traversée par l'oued Tifrest.

De son côté la DTP a énuméré dans son rapport présenté lors de la même session, une liste de 11 axes routiers situés sur des hauteurs dépassant les 800 mètres d'altitude qui ont été bloqués par la neige et 11 autres touchés par des glissements de terrain et des éboulements.

Il s'agit notamment de la RN 12, principale axe autoroutier reliant Tizi-Ouzou à Alger en passant par Boumerdes à l'ouest et vers Bejaia à l'est, la rocade sud, à hauteur de Oued Fali, de la gare multimodale de Bouhinoune, et de la rocade nord.

sa part la direction de la protection civile, a recensé pas moins de 62 sites (axes routiers, villages cités) concernés par le problème de stagnation des eaux pluviales lors des dernières averses de pluies. Ces 62 sites sont répartis sur 25 communes. Parmi les sites importants ayant été touché par ce problème figure la RN 12 à hauteur du centre d'enfouissement technique de Oued Fali, al résidence universitaire de Boukhalfa et la gare intermédiaire dite "station de Beni Doula".

Des ouvrages d'évacuation et de canalisation des eaux pluviales ont été réalisés pour protéger les agglomérations urbaines et rurales et le réseau routiers. Ces ouvrages "nécessitent une surveillance, un entretien et un nettoyage permanant, pour prévenir tout risque d'inondation", ont souligné la DRE et la DTP dans leurs rapports.

A ce titre et dans le cadre de la préparation de la saison hivernale 2019/2020 et de la campagne de prévention des inondations, les différents services concernés (DTP, DRE, ONA) ont organisé des opérations de nettoyages des différons ouvrages, ce qui a permis l'enlèvement d'une quantité globale de 4 499,27 m3 de déchets (boues, détritus, gravats).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.