Sénégal: Développement des énergies renouvelables - «Le Sénégal est en train de faire des efforts colossaux»

Le Sénégal est en train de faire des efforts colossaux dans le domaine des énergies renouvelables. C'est du moins, l'avis du professeur Cheikh Mouhamed Fadel Kébé, enseignant-chercheur à l'école supérieur polytechnique et par ailleurs, coordonnateur du projet d'appui à la filière photovoltaïque par la formation, la recherche et le soutien technique aux entreprises.

Il s'exprimait hier, mardi 1er octobre, lors d'un point de presse, suite à un atelier sur l'avenir des énergies renouvelables en Afrique de l'Ouest. «Il y a quelques années on était un peu à la traine par rapport aux puissances installées. Mais, aujourd'hui on peut se frotter les mains, parce que nous avons une puissance installée avec 4 solaires et deux qui sont en cours. On a dépassé 150 Mw installés en solaire photovoltaïque. Vraiment, le Sénégal est en train de faire des efforts colossaux.

Des efforts colossaux dans les puissances installées, sur les tests et sur tout ce qui est contrôle-qualité », indique-t-il. Par ailleurs, il souligne la nécessité de donner à l'ensemble des acteurs, les moyens de pouvoir contrôler cet investissement qui est en train d'être fait sur les énergies renouvelables. Selon lui, il est important d'avoir des instruments financiers pour pouvoir accroitre le nombre de projets allant dans ce sens. «On est dans un pays où la bourse n'est pas très élevée.

Contrairement aux autres pays nord, on a des instruments financiers qui existent. On a la chance d'avoir des banques et des sociétés de micro finances qui commencent à comprendre qu'il va falloir qu'elles rentrent dans ce dispositif de crédit comme les crédits énergies pour qu'on puisse avoir les moyens de faire profiter aux clients de cet investissement», soutient-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.