Somalie: Les frappes aériennes d'Africom font des morts parmi les civils

L'Africom, le commandement militaire américain pour l'Afrique, annonce régulièrement des frappes aériennes dans les deux pays, qui "auraient fait des victimes civiles", à en croire Amnesty international.

L'ONG parle de dix-sept morts et huit blessés, causés par des frappes aériennes américaines parmi les victimes civiles en Somalie. Dans un rapport intitulé "The Hidden US War in Somalia" (La guerre cachée des Etats-Unis en Somalie), elle écrit: "d'innombrables éléments permettant de réfuter les affirmations de l'Africom selon lesquelles ses opérations en Somalie n'avaient fait jusqu'alors 'aucune victime civile".

Brian Castner, expert à Amnesty international qui a participé à l'enquête, parle de "déni de réalité (...)". "À notre connaissance, l'Africom ne mène pas d'enquêtes sur le terrain après les frappes. Résultat, il lui manque un grand nombre de preuves, en l'occurrence le témoignage direct des témoins oculaires", explique-t-il.

Dans ses opérations en Somalie, l'Africom mentionne souvent, dans ses communiqués, des raids dans le sud de la Libye, dont quatre ces dernières semaines. La nouvelle frappe, menée en "coordination" avec le gouvernement d'union nationale reconnu par l'ONU et basé à Tripoli, porte à quarante-trois le nombre de jihadistes tués depuis la mi-septembre par les forces américaines en Libye.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.