Cote d'Ivoire: Politique nationale d'informatisation de l'administration - Le Comité de pilotage valide le document de synthèse

Joseph Thierry Gnekré, représentant le Dr Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public, a présidé ce mardi 1er octobre 2019 la réunion statutaire du Comité de pilotage du projet de la Politique Nationale d'Informatisation de l'Administration ivoirienne pour laquelle le Cabinet Keyriatec a été commis pour rédiger les termes de référence.

Le Directeur de Cabinet a rappelé dans la salle de Conférences du ministère, aux membres du comité de pilotage, la réelle volonté du Président de la République et de son gouvernement de renforcer le cadre de la gouvernance nationale. Il a pour ce faire créé en 2017 un ministère dédié à la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public. Dont l'une des missions principales est de coordonner toutes les actions de modernisation au niveau des différents ministères. La politique nationale d'informatisation de l'Administration dont le Ministère de la Modernisation a l'initiative vise à l'élaboration d'un cadre général, d'un cadre normatif qui permet aux différents ministères de se conformer aux orientations dudit cadre pour toutes les actions d'informatisation et de modernisation.

L'état des lieux sans équivoque réalisé par le cabinet Keryatec a mis en lumière les forces et les faiblesses du niveau d'informatisation de l'Administration ivoirienne. A côté de la volonté politique manifeste du Chef de l'Etat et de son gouvernement puis de l'implication et de l'engagement du ministre Raymonde Goudou Coffie à vouloir réussir le chantier de la modernisation, et de la belle adhésion d'une quinzaine de ministères à ce projet avec un taux de remplissage de 85,24%, des faiblesses sont criantes.

Cette étude relève une absence de synergie dans les actions, et une absence de retour sur investissements lors des différentes initiatives. Elle mentionne par ailleurs les actes de dématérialisation sans simplification préalable, ce qui fausse les résultats.

L'étude du Cabinet Keryatec qui souffre de n'avoir pas pris totalement en compte tous les travaux de modernisation existants notamment les belles réformes du ministère de l'Economie numérique et de la Poste a néanmoins proposé 5 axes stratégiques auxquels doivent s'adosser les activités du projet de l'élaboration de la politique nationale d'informatisation de l'Administration. Ce sont le service aux usagers, l'optimisation des ressources humaines et du processus d'information, la sécurité et la cybersécurité, l'agilité des équipes informatique.

Le ministère de la Modernisation de l'Administration qui dispose déjà d'un outil moderne de communication a souhaité que Miliîe soit le portail unique de l'Administration, d'autant que les autres ministères et institutions lui ont fait bon accueil et sont représentés sur sa plateforme.

Les recommandations de l'étude portent entre autres sujets sur l'approche intégrée et donc la mutualisation des forces des différentes administrations, pour éviter une administration à deux vitesses au niveau des conditions de motivation des fonctionnaires et agents de l'Etat. Dont les actions visent dans le cadre de la modernisation et de l'innovation du Service public, la satisfaction des besoins du citoyen, qui est le même pour toutes les administrations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.