Congo-Kinshasa: Train express Kinshasa-Matadi et le Bateau Kokolo bientôt opérationnels - Sylvestre Ilunga à la rescousse de la SCTP

Les audiences enchaînées du Premier ministre Ilunga Ilunkamba depuis sa prise de fonctions ne sont pas sans effets. C'est le cas, ce mercredi 2 octobre 2019 où il s'est entretenu à la Primature avec le Directeur Général de la Société Commerciale des Transports et des Ports (SCTP), Daudet Laya Sinsu.

Au menu des échanges, la difficile situation financière que traverse cette société du fait de la baisse du trafic maritime qui impacte le chiffre d'affaires de cette entreprise chargée d'assurer le transport Multimodal. Bonne nouvelle : le train express qui relie Kinshasa à Matadi et le Bateau Kokolo vont reprendre du service respectivement les 5 et 11 octobre prochain.

En fait, la principale préoccupation de cette entreprise publique réside dans le fait que les activités au niveau de cette société ont eu à baisser. Si bien qu'elles commençaient à dépendre totalement des ports maritimes du fait de la baisse du trafic international. Comme ce sont ces ports qui prennent la charge de toute la société, celle-ci s'est retrouvée dans des difficultés financières.

"C'est cette situation qui nous a poussé à prendre conscience et à envisager un plan d'actions pour la relance des activités", a laissé entendre le Directeur Général de cette société.

Pour ce qui est des travailleurs, s'exclame-t-il, j'ai été agréablement surpris de constater que le Premier ministre est au courant des problèmes de la SCTP. "Il m'a rassuré, au nom du Gouvernement, de continuer à soutenir cette société".

Pour Daudet Laya, la solution réside donc dans la diversification des activités de transport. C'est ainsi qu'il annonce la reprise du trafic du train Express Kinshasa - Matadi dès le samedi 5 octobre, et la relance du trafic fluvial Kinshasa et Kisangani par la remise en service du bateau Kokolo le 11 octobre 2019.

Les maux du Kongo Central

Solide sur ses jambes, le chef du gouvernement a également pris le temps de prêter une oreille attentive, toujours ce mercredi 2 octobre, à un caucus des députés nationaux du Kongo Central. Les différents problèmes socio-économiques de la province lui ont été soumis lors d'une séance de travail à la Primature.

Les élus du Kongo Central ont exposé au Premier ministre Sylvestre Ilunga les problèmes spécifiques de leur province notamment, en ce qui concerne la situation d'arrêt de travail observé à la Congolaise des Voies Maritimes (CVM), dont les agents totaliseraient à ce jour plus de 20 mois d'arriérés des salaires, selon le député National César FWANI qui s'est exprimé à l'issue de la séance de travail. Ces instants d'échanges fructueux ont été aussi une occasion pour chaque élu de présenter la situation de son Territoire, surtout pour ce qui est de l'état des routes de desserte agricole. Le chef du Gouvernement central a pris bonne note de tous ces problèmes. Un autre rendez-vous a été pris pour lundi 7 octobre 2019 en vue d'envisager et d'examiner des solutions idoines.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.