Congo-Kinshasa: GSMA - Une clarification du statut s'impose

3 Octobre 2019

Consacrée par la constitution du 18 février 2006, la gratuité de l'enseignement primaire a été rendue effective sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Mais, cette gratuité est diversément interprétée pour ce qui est des cas des écoles d'application.

Certaines d'entre elle, comme le Groupe Scolaire du Mont Amba n'ont pas attendu pour se détacher de la gratuité. C'est ainsi que depuis le 19 septembre 2019, il s'observe au sein de cette école un arrêt de travail de la maternelle aux classes de sixième secondaire.

Si pour les enseignants et le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka, en tant qu'école d'application, le Groupe Scolaire n'est pas éligible à la gratuité car, c'est une école privée qui dépend uniquement de l'Université de Kinshasa, les parents pour eux, il n'est pas question de dissocier cette école de la gratuité. En tant qu'école d'application d'une institution de l'Etat, il est incompréhensible de soutenir la thèse selon laquelle l'école serait privée.

La création d'une école d'application est semblable à celle d'une nouvelle faculté. Si cette nouvelle faculté est sous tutelle de l'Etat, comment comprendre qu'une école soit privée? La sagesse recommande que toutes les prenantes se mettent autour d'une même table et discutent des dispositions à prendre pour ce qui est du paiement des frais scolaires. Car, ces enseignants-là, bien qu'évoluant au sein d'une école d'application, sont avant tout des agents de l'Etat. La preuve est qu'ils sont mécanisés et ceux qui ne sont pas encore mécanisés se battent pour l'être. Cela étant, comment comprendre qu'une école privée de l'Université de Kinshasa, où l'autorité ministérielle a un personnel payé par cette même autorité. Réfléchir de la sorte est une fuite en avant de la part de l'autorité ministérielle et cela risquerait bloquer la machine au détriment des enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.