Algérie: SIPA 2019 - L'Egypte, leader en aquaculture d'eau douce sera l'invité d'honneur

Oran — Le 8e Salon international de la pêche et de l'aquaculture (SIPA 2019) prévu en novembre à Oran accueillera comme invité d'honneur l'Egypte, pays leader en matière d'aquaculture d'eau douce, a indiqué jeudi à l'APS le Directeur général de la pêche et de l'aquaculture, Taha Hammouche.

"L'Egypte est considéré leader en matière de production aquacole et d'élevage de poissons en eau douce dont le tilapia du Nil, soit environ un million de tonnes par an", a-t-il souligné en marge d'une visite de travail à Oran, précisant que l'Algérie espère profiter de son expérience pour développer cette branche de l'aquaculture.

Le SIPA 2019, qui sera organisé du 6 au 9 nombre au Centre des conventions d'Oran (CCO), accueillera, par ailleurs, une vingtaine d'entreprises étrangères de plusieurs pays dont l'Inde, la Grèce et la Turquie, dans la perspective de trouver des opportunités d'investissement dans le domaine de l'aquaculture, a-t-on fait savoir.

La 8e édition du SIPA sera organisée sous le thème "La pêche et l'aquaculture autour de l'économie bleue" et constituera une occasion pour inviter différents secteurs, dont ceux de l'énergie et de l'environnement, à animer des ateliers autour de l'économie bleu, dans le but d'élaborer une stratégie nationale pour son développement.

Un espace "innovation" sera, par ailleurs, réservé à des start-ups versés dans des domaines innovateurs comme la fabrication de produits pharmaceutiques à partir d'algues, a noté M. Hammouche, indiquant qu'un riche programme de conférence est prévu en marge du salon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.