Burkina Faso: Le MPP dénonce «les incongruités» de l'opposition politique

La Constitution assigne aux partis politiques, la responsabilité de l'animation politique. Cela s'entend, entre autres, quelle que soit son idéologie, par la mise à la disposition des populations d'analyses politiques et d'informations nécessaires à la compréhension de la situation du pays à tout moment.

Malheureusement comme le montrent certains sondages d'opinions, les Burkinabé se méfient de leur classe politique, et la dernière sortie du CFOP, celle du 1er octobre dernier, ne peut que renforcer ce sentiment à travers les propos diffamatoires et les incongruités qui ressortent de la conférence de presse du CFOP, qui, croyant nuire à l'image du MPP, en tient des propos du genre :

« Le MPP [Mouvement du peuple pour le progrès] doit cesser de rançonner nos opérateurs économiques », en n'apportant aucune preuve, mu par aucune recherche de vérité, sauf la volonté de salir et de nuire.

Et intervenant sur la volonté du gouvernement d'appliquer l'IUTS sur les primes et autres indemnités servis aux fonctionnaires ils disent ceci : « Cette décision concernant l'IUTS vise en fait à diminuer les salaires des fonctionnaires pour boucher les trous ».

C'est hélas le niveau et la qualité de la participation de notre opposition à l'animation de la vie politique.

Le Porte Parole

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.