Afrique Centrale: Pas d'élections au Tchad avant la fin de l'année

La Céni a mis fin aux rumeurs concernant les élections législatives et locales : ce sera finalement en 2020, et non 2019, comme le souhaitait le président Déby. Réactions positives de l'opposition et la société civile.

Il n'y aura pas d'élections législatives et locales d'ici la fin de l'année 2019 au Tchad. C'est la Commission électorale nationale indépendante (Céni) qui l'a annoncé ce jeudi 3 octobre. L'institution annonce en revanche des élections pour le premier trimestre l'an prochain, en 2020. De quoi contrecarer les plans du Président tchadien Idriss Deby Itno qui avait promis des élections avant la fin de l'année. Sur place l'opposition et la société civile salue la décision de la Céni

Fichier électoral à mettre à jour

"La Céni n'a pas à recevoir des ordres ni du président de la République ni de notre institution", estime par exemple Abdelkerim Yacoub Koundougoumi, le responsable du Projet pour une alternance crédible au Tchad (Pact). Il était pour lui impossible, logistiquement et financièrement, d'organiser des élections en 2019. "Ca fait quatre ans qu'on n'a pas organisé des élections. Des citoyens tchadiens, entre temps, ont atteint la majorité. Est ce qu'il y a eu une mise à jour du fichier électoral ?", interroge-t-il pour appuyer ses propos.

"On a attendu quatre ans sans élections, on peut bien attendre au minimum huit mois pour organiser les élections dans de meilleures conditions", réagit aussi Succès Masra, président du mouvement politique Les Transformateurs, dans une interview à l'Agence France Presse.

Financement

Il y a deux semaines, le chef de l'Etat avait sommé la Céni d'organiser ce scrutin avant la fin de l'année, ce que beaucoup jugeaient irréaliste. Reste maintenant à savoir comment financer l'organisation du vote. "L'élection reste dépendante du financement des opérations électorales", a mis en garde ce jeudi le président de la Céni Kodi Mahamat. Certains craignent déjà des élections "baclées", si elles se tiennent début 2020, craignant que le fichier électoral ne soit pas mis à jour d'ici-là.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.