Burkina Faso: Sapeurs-pompiers - La bravoure du soldat du feu, Ivo Zama, reconnue

La Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) a organisé, le jeudi 3 octobre 2019, une cérémonie de décoration du soldat de feu, Ivo Zama, qui a sauvé une soixantaine de personnes d'une noyade en juillet dernier.

Le soldat du feu, Ivo Zama, de retour d'une permission a sauvé la vie à une soixantaine de passagers d'un car de transport en commun, tombé dans un ravin sous une forte pluie. « Alors que les eaux menaçaient de les emporter, le sapeur-pompier a libéré son génie, sauvant tous les voyageurs de la noyage à l'aide d'une corde, avant l'arrivée d'une équipe des sapeurs-pompiers en provenance de Boromo », a précisé le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo, qui a présidé une cérémonie de décoration à titre exceptionnel, du jeune pompier, le jeudi 3 octobre 2019 à Ouagadougou.

Ainsi, le soldat du feu a reçu la médaille d'honneur des sapeurs-pompiers avec agrafe étoile d'or. Interrogé, le bénéficiaire, entouré de ses frères d'armes et des membres de sa famille avec à leur tête le général à la retraite Kouamé Lougué, visiblement ému, s'est montré peu bavard : « c'est une fierté pour moi, mais surtout une invite au sens de l'honneur et du devoir du sapeur-pompier ».

Pour le ministre d'Etat, cette décoration vise à célébrer le courage et la bravoure du soldat Zama pour un « haut fait unique ». De l'avis de Siméon Sawadogo, au-delà du « héros », la reconnaissance s'adresse à l'ensemble du corps des sapeurs-pompiers qui se battent jour et nuit pour sauver des vies dans des conditions difficiles et parfois au péril de leur vie.

« Nous avons voulu, à travers cette décoration symbolique du soldat Ivo Zama, traduire la reconnaissance de la nation aux soldats du feu pour les efforts inlassables lors des opérations de sauvetage et les encourager à poursuivre dans la même dynamique », a fait savoir M. Sawadogo.

Le commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP), le colonel Ernest Kisbédo, aux côtés des officiels avait le sourire aux lèvres tout le long de la cérémonie. Il a indiqué que c'est la première fois, qu'une décoration exceptionnelle est faite d'une manière isolée en dehors de celles faites pendant la fête de l'armée ou de la commémoration de l'indépendance le 11-Décembre.

Et d'ajouter que ses hommes mesurent toute la portée de l'événement. « Cette récompense est une invite aux sapeurs-pompiers à plus de dévouement et d'abnégation dans l'accomplissement de leurs missions, notamment les interventions sur le terrain », a soutenu le colonel Kisbédo.

Au-delà des sapeurs-pompiers, a-t-il fait observer, le message est adressé à l'ensemble de la population, car tout citoyen qui pose un acte héroïque dans la société pourrait être récompensé au même titre. Soldat de première classe au moment des faits, le sapeur-pompier Ivo Zama est depuis le 1er octobre 2019, caporal, selon le tableau normal d'avancement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.