Angola: Handball - Primeiro de Agosto veut conserver "son" trophée des champions

Luanda — L'équipe féminine senior de handball de 1º de Agosto débutera dimanche à Cabo Verde, où elle défendra le titre africain des clubs champions contre le FAP du Cameroun, en match du groupe A de la 41e édition de la Ligue des champions.

L'objectif est de remporter une fois de plus le trophée, a déclaré l'entraîneur de Primeiro de Agosto, Morten Soubak, qui a prédit une compétition difficile mais se disant toujours confiant de gagner.

S'adressant à la presse, à la fin de sa dernière séance d'entraînement dans le pays, le Danois Soubak a dit que le triomphe serait possible vu que son équipe est composée de nombreux athlètes expérimentés, qui font généralement partie de la sélection nationale.

La série A comprend également les formations du DGSP du Congo, de HC Heritage de la République démocratique du Congo (RDC) et de Bandamá de la Côte d'Ivoire.

À son tour, le Petro de Luanda, l'autre représentant angolais au tournoi, fait partie du groupe B, où il joue également dimanche avec l'Evabuka de la République démocratique du Congo. L'Abo Sport du Congo et Atletico Mindelo de Cabo Verde font également partie de ce groupe.

Chez les messieurs, l'Angola est représenté par l'équipe d'Interclube, qui revient dans la compétition huit ans plus tard, et compte bien se classer parmi les trois premiers. Lors de la dernière participation, l'Interclube a occupé la sixième position.

Le Zamalek d'Egypte est le détenteur du titre masculin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.