Cote d'Ivoire: Filière banane - L'Ue annonce un financement de 30 milliards Fcfa

30 milliards de francs CFA soit 44.7millions d'euros, c'est le montant relevé pour financer le secteur de la filière de banane dessert, que l'union Européenne donne, pour des mesures d'accompagnement au développement économique de la Côte d'Ivoire.

Annoncé, ce jeudi 03 octobre 2019, à Abidjan, par Michel Laloge, chef de coopération de l'UE,à l'issue de l'atelier de restitution des résultats de l'évaluation à mi-parcours des MAB2012.

« C'est un budget global de 45.500.00euros avec une contribution totale de 44.750.00 euros pour l'Union Européenne qui a été alloué au secteur de la banane dessert, soit un peu plus de 30 milliards de francs CFA sur une période initiale de 05 ans (60mois) dans le cadre des mesures d'accompagnement en faveur du secteur de la banane » a expliqué Michel Laloge.

L'objectif de cet atelier, selon le chef de la coopération de l'UE, est de contribuer à amélioration et à l'efficacité de la cellule de coordination de la coopération et à la réduction de la pauvreté en Côte d'Ivoire ,

« Cet appui a pour objectif de mettre en œuvre des actions spécifiques qui visent la gestion durable de la filière par le renforcement de la compétitivité, la création et le développement des exploitations villageoises ainsi que la diversification commerciale, tout en améliorant les conditions de vie des travailleurs et en les préservant » a-t-il indiqué.

Notamment, il est à souligner que cet atelier s'est déroulé en présence des plusieurs personnalités à savoir, le coordinateur national de la cellule de coordination de la coopération CI/UE, Semon Bamba, du directeur général des productions et de la sécurité alimentaire du ministère du Développement rural, Marcel Gouré Bi et de l'ensemble des acteurs impliqués dans la filière. Pour sa part, le coordinateur national de la cellule de coordination de la coopération CI/UE, Semon Bamba, a dit« ce atelier est donc le lieu indiqué pour procéder à la restitution des résultats de l'évaluation interne à mi-parcours des MAB 2012, après 6 ans de mise en œuvre de cette convention de financement ».

Par ailleurs, l'évolution interne à mi-parcours des MAB-2012 a mis l'accent sur les résultats atteints à l'issue de la mise en œuvre des différentes actions menées dans le cadre des subventions sur les différents axes des MAB-2012 en Côte d'Ivoire, selon le coordinateur national de la cellule de coordination de la coopération CI/UE.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.