Guinée: Entrepreneuriat - Présentation des opportunités du programme de la Fondation Tony Elumelu et de l'UBA Market Place

Les membres du collectif des jeunes entrepreneurs récipiendaires du programme d'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu et de l'UBA Market

Dans le cadre de la présentation des opportunités du programme d'entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu et de l'UBA Market Place, le collectif des jeunes entrepreneurs récipiendaires du programme a animée une conférence de presse ce vendredi 04 octobre 2019 à la maison de la presse de Conakry.

Dans leur déclaration lue par Marie Elène, elle a signalé que de nos jours entreprendre est devenu une préoccupation majeure de la jeunesse et une alternative sûre à la problématique de l'emploi jeune en Afrique.

Mais au-delà de cet avis, ce monde entrepreneurial n'est pas de tous les conforts qui soient parce que les aspirants à l'entrepreneuriat sont confrontés à un sérieux problème qui empêche la mise en pratique de cette idée, de projet ou l'évolution de celles qui sont déjà mise en place.

« C'est dans le souci de mettre fin à toute cette léthargie que Tony Enumelu a mis en place des programmes d'aident visant à résoudre des problématiques à savoir le programme d'entrepreneuriat de la fondation et celui de UBA Market Place. Animée par cette importante initiative en termes de création d'entreprise.

Nous jeunes entrepreneurs bénéficiaire de Guinée avons décidé de partager cette opportunité à tous les jeunes guinéens en vue accroître le nombre de bénéficiaire pour dégager des pistes de solution et discuter des freins à l'essors de l'entrepreneuriat.

Avec pour ambition de vous satisfaire, nous souhaitons à chacun de profiter de cet échange d'information et de partage de connaissance », a-t-elle déclaré.

Pour cet autre lauréat, Diaby Aboubacar Sidiky a souligné que le richard africain, Tony Enumelu essaye d'investir de l'argent chaque année dans la jeunesse africaine. Il a essayé de faire une prévision sur 10 ans. Ces 10 ans, chaque année, il sélectionne dans les 54 pays d'Afrique 1000 jeunes, qu'il accompagne de façon stratégique et financière. Donc cette façon financière, il donne un capital d'embauchage qui coûte 5000 $ USA. Avant que ces 5000 $ ne soient mis à disposition dans la procédure de formation et de soumission de document, le programme établi sur 10 ans, chaque année il y a 1000 jeunes.

« Cette année il y a eu un cas exceptionnel, il y a eu 3050 jeunes dont 15 guinéens. Le constat que nous avons fait quand nous avons eu l'opportunité de se déplacer, partir au Nigéria pour le forum qui s'organise chaque année là-bas, particulièrement le cas de cette année le forum c'était à Abuja. Parmi les 15 lauréats guinéens, il n'y a que trois qui ont eu la chance de partir et ces trois personnes sont parties grâce à une Fondation qu'on appelle Prosmi », s'est-t-il réjoui.

Quant au lien qui existe entre la fondation Elumelu et Market plus, la responsable marketing d'UBA-Guinée a apporté des précisions : « c'est un chairman commun. Monsieur Tony Elumelu est le chairman de deux entités. Il offre déjà des fonds aux jeunes entrepreneurs issus de 54 pays par le billet de sa fondation », a expliqué Mme Fanta Kaba.

Pour les raisons de la mise en place de UBA Market Place, selon elle c'est parce que M. Tony a voulu donner plus d'opportunité aux jeunes entrepreneurs. « Ceux qui sont déjà sélectionnés pour le TRF, c'est une excellente chose pour eux mais il a voulu élargir le champ pour avoir un impact beaucoup plus important sur la communauté africaine. Donc, il s'est dit qu'il allait mettre en place un système par lequel les entrepreneurs qui étaient plus vieux que de trois ans pouvaient aller au Nigeria exposer leurs produits », a-t-elle ajouté.

Lors de ce forum dont la Guinée a été représentée par trois jeunes entrepreneurs, le richard a réservé un espace de plus de 5000 mètres carrés avec 120 entrepreneurs qui sont venus présenter leurs produits et de services. « Alors vous avez de tout, de l'artisanat, la technologie, la mode, le tourisme etc... et ils ont bénéficié de ça gratuit pour parler de leurs produits. Ça les a permis d'échanger avec d'autres entrepreneurs et tisser des liens de partenariat », a indiqué Mme Fanta Kaba.

A cette occasion, UBA Guinée a sponsorisé une jeune entrepreneuse Mariame Kaba, propriétaire de la société Miranass.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.