Afrique: Voile/Championnat d'Afrique - l'Algérie face à une rude concurrence

Alger — L'équipe algérienne de voile s'attend à une forte concurrence pour l'obtention des billets qualificatifs aux JO-2020 de Tokyo, mis en jeu à l'occasion du Championnat d'Afrique prévu à Alger du 7 au 12 octobre en présence de "redoutables sélections nationales" telles l'Egypte, la Tunisie et les Seychelles.

"On s'attend à une tâche difficile dans les spécialités retenues pour la compétition. Dans l'épreuve RSX, il y a l'Egypte et les Seychelles chez les garçons et l'Egypte et la Tunisie chez les filles. En Laser (Radial et Standard) par contre, on s'attend à une forte concurrence tunisienne et égyptienne", a indiqué à l'APS le Directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de voile (FAV), Omar Bouzid.

Qualifier plus de trois athlètes algériens aux Jeux olympiques-2020 (JO-2020) serait ainsi "le meilleur résultat", selon le Directeur technique national. "Faire qualifier quatre athlètes reste une mission difficile, mais si on parvient à réaliser cela, ce serait une grosse performance", a ajouté Bouzid, rappelant qu'aux JO de 2016, trois Algériens étaient présents.

Selon le technicien algérien, la première journée de la compétition déterminera dans une large mesure le grand vainqueur de ce Championnat d'Afrique, c'est à dire celui qui s'adapte le mieux à l'environnement de la compétition (eau, vitesse du vent...).

Les épreuves débutent lundi, après l'accueil des délégations samedi, suivi le lendemain dimanche de l'opération inspection et vérification du matériel.

Dans l'épreuve RSX, deux billets qualificatifs sont mis en jeu (1 garçon et 1 fille), alors qu'au Laser, deux se qualifient pour la spécialité Standard (garçons) et deux autres pour la spécialité Radial (filles).

Lire aussi :Voile / Championnat d'Afrique: la FAV veut qualifier quatre athlètes aux JO-2020

L'Algérie participe à ce rendez-vous africain avec 17 athlètes dont huit filles, conduits par quatre entraîneurs. Au total, la compétition regroupera une cinquantaine de concurrents (garçons et filles) de neuf pays : Algérie (organisateur), Maroc, Tunisie, Egypte, Seychelles, Maurice, Tanzanie, Mozambique et Angola.

Au Laser, 23 athlètes seront engagés (10 au Radial et 13 au Standard). En RSX, par contre, 27 concurrents dont 12 filles y sont attendus.

La compétition africaine concerne les épreuves de planches à voile (RSX garçons et filles) et embarcations de voile "Laser" (Radial filles et Standard garçons), communément appelées "Série olympique".

L'Algérie accueille pour la deuxième fois consécutive un Championnat d'Afrique de voile qualificatif aux JO, après avoir organisé auparavant le rendez-vous qualificatif aux Jeux de Rio en 2016 où trois Algériens étaient présents : Hamza Bouras et Katia Bellabes (RSX) et Imène Cherif-Sahraoui (Laser Radial).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.