Ile Maurice: Corruption - Un chirurgien de l'hôpital SSRN arrêté par l'ICAC

L'Independent Commission against Corruption (ICAC) a arrêté le Dr Dharamraj Lutchmun, consultant en chirurgie à l'hôpital SSRN. Il a été présenté en cour hier matin, sous une accusation de receiving gift for a corrupt purpose, sous l'article 15a de la Prevention of Corruption Act. Il n'aurait pas suivi les procédures du ministère de la Santé concernant des formations et aurait bénéficié d'une gratification pour avoir alloué un contrat à la firme Chemtech.

Le 30 juillet 2013, le ministère de la Santé lance un appel d'offres public pour l'acquisition de 15 équipements médicaux de pointe. Parmi, un laparoscope vidéo et un cystoureteroscope rigide. Le Dr. Lutchmun est nommé président du comité d'évaluation de ces deux items le 3 décembre 2013. Le comité dans son rapport, le 4 février 2014, recommande la firme Chemtech comme fournisseur. Le prix du premier item est de Rs 1 159 000 alors que la procédure pour le second item est rejeté et doit recommencer.

Le 20 octobre 2014, Chemtech sponsorise la participation du Dr Lutchmun à une conférence de l'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif à Paris et finance ses frais, dont son billet d'avion, ses frais d'hôtel et de participation, estimés à Rs 123 920.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.