Afrique: Certification - La BAD primée par un institut anglais

La Banque africaine de développement (BAD) a reçu le vendredi 4 octobre, une certification de la part de l'institut anglais « Chartered Institute of Procurement and Supply (CIPS) ».

Dénommée « Prix d'excellence des marchés publics niveau argent avancé », cette certification récompense ainsi la qualité des services fournis par la banque panafricaine en matière de gestion des marchés publics.

La cérémonie de remise s'est tenue en présence du Président de la Bad, Akinwumi Adesina, de la représentante de l'union africaine, Mme Carine Touré Yémitia et de la représentante du CIPS, Mme Stella Addo.

La représentante de l'institut anglais a souligné au cours de la cérémonie que le processus de certification établi par le CIPS prend en compte 5 dimensions. A savoir, le leadership et la gestion, la stratégie et la politique, le personnel, les processus et systèmes la gestion de la performance du personnel. Elle a souligné que la Bad est la première institution bancaire africaine à obtenir ce prix. Elle a aussi exhorté les agents de la BAD à maintenir le Cap pour décrocher la certification supérieure, le plus tôt possible.

Pour sa part, le Président de la Bad a félicité le personnel dont les efforts ont permis d'obtenir cette récompense. Il les a également exhortés à l'union, à la franche collaboration et à la solidarité afin de glaner d'autres lauriers.

Dans le même sens, la représentante de l'union africaine, a salué ce prix qui fait honneur à toute l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.