Sénégal: Des acteurs locaux de Fatick, Kaolack et Kaffrine formés sur les enjeux de la lutte contre la corruption

Fatick — Des membres du personnel administratif et des acteurs locaux d'organisations communautaires de base de onze communes des régions de Fatick, de Kaolack et Kaffrine ont pris part ce dimanche, à Fatick, à une session de formation sur les enjeux de la gouvernance et de la lutte contre la corruption, a constaté l'APS.

Organisé par le Forum civil en partenariat avec l'Association des maires du Sénégal (AMS) grâce à un appui financier de l'Union européenne (UE), cet atelier s'inscrit dans le cadre du Projet généralisation de la certification citoyenne aux communes du Sénégal.

"L'objectif de cet atelier sur la gouvernance et la lutte contre la corruption vise à permettre aux acteurs locaux de onze collectivités territoriales de comprendre les enjeux de la gouvernance au niveau local et de mieux lutter contre la corruption au niveau local mais également au niveau national", a expliqué le coordonnateur du Projet, Daouda Diop.

Il s'entretenait avec des journalistes en marge des sessions de formation organisées à l'intention des participants de cet atelier issus de onze communes des régions du centre partenaires du Projet généralisation de la certification citoyenne.

"L'idée de ce projet, c'est de voir les garde-fous à mettre pour lutter contre la corruption en rapport avec les organisations comme le Forum civil et les acteurs des collectivités territoriales", a-t-il ajouté, soulignant que la corruption est présente dans toutes les sphères du Sénégal aussi bien au niveau des collectivités territoriales qu'à celui des organisations de la société civile.

"C'est pourquoi, à travers cet atelier, nous allons renforcer leurs capacités pour qu'ils puissent comprendre la corruption et ses enjeux, connaitre les impacts sociaux et économiques de la corruption dans les collectivités locales, connaitre les lois et règlements en place pour lutter contre la corruption", a-t-il encore expliqué.

A travers cet atelier, il s'agit également de leur donner les moyens de savoir faire la dénonciation des infractions de corruption grâce aux numéros vert des corps de contrôle et d'inspection (l'OFNAC, ARMP).

"Et à l'issue de ce programme de formation, nous osons espérer que les participants auront des informations et la capacité de mieux mettre en œuvre ces connaissances dans le cadre de la lutte contre la corruption au niveau local", a souhaité M. Diop par ailleurs membre du Forum civil, antenne sénégalaise de l'ONG Transparency International.

Prévu pour deux jours, l'atelier ouvert samedi à pris fin ce dimanche à Fatick.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.