Burkina Faso: Coopération décentralisée avec la Belgique - Le Premier ministre rassure les ONG intervenant dans notre pays

Il s'est agi pour le Chef du Gouvernement d'échanger avec ces partenaires qui soutiennent le processus de développement du Burkina Faso sur leurs difficultés, leurs doléances et leurs attentes.

Les organisations non gouvernementales sont d'un apport considérable dans le processus de développement socio-économique du Burkina Faso et cela depuis de longues années.

Ce sont des partenaires qui œuvrent à la recherche du bien-être des Burkinabè selon le Premier ministre.

Présent à Bruxelles dans le cadre du forum Rebranding Africa, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a tenu à avoir des échanges avec ces ONG et associations relevant de la circonscription de l'ambassade du Burkina en Belgique et qui interviennent sur le sol Burkinabè.

D'entrée de jeu, il a remercié celles-ci pour leur présence effective à cette rencontre. Il leur a traduit toute sa reconnaissance pour ces accompagnements multiples et multiformes apportés aux populations burkinabè aussi bien dans les villes que dans les campagnes.

Ces ONG et associations évoluent dans les domaines de la santé, de l'eau, de l'éducation, du développement du monde rural, du genre... des secteurs jugés prioritaires par le Chef du gouvernement.

Au cours des échanges, les délégués de ces ONG ont apprécié la démarche du Premier ministre qui consiste à les rencontrer et à recueillir leurs difficultés et suggestions pour mieux orienter leurs efforts au profit du Burkina Faso dans son élan de développement.

Elles ont néanmoins émis des inquiétudes quant à la situation sécuritaire actuelle caractérisée par des attaques terroristes. Christophe Joseph Marie Dabiré leur a apporté un message d'espoir et pour lui, « le peuple Burkinabè est un peuple résilient ».

Il a rassuré qu'au plus haut sommet de l'Etat, tout est mis en œuvre pour que la quiétude d'antan revienne dans le pays.

Christophe Joseph Marie Dabiré a indiqué que toutes les dispositions seront prises pour les accompagner sur le terrain, chaque fois que cela sera nécessaire. Il les a aussi invités à signaler leur présence à l'avance afin que assistance leur soit apportée en cas de besoin.

Les délégués de la trentaine d'associations et d'ONG ont dit toute leur satisfaction pour la tenue de cette rencontre. Ils ont aussi promis de poursuivre leur élan de solidarité, en faveur les populations à travers leurs activités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.