Tunisie: Législatives 2019 - Démarrage du scrutin

Un bureau de vote en Tunisie, le 6 octobre 2019.

Tunis — Le vote pour les législatives a démarré ce dimanche 6 octobre dans les circonscriptions en Tunisie.

Joint par la TAP, le président de l'instance électorale (ISIE) Nabil Baffoun a appelé les Tunisiens à une participation massive au scrutin pour élire le deuxième parlement après 2011. Un Assemblée nationale constitutionnel a été mise en place après la révolution pour rédiger la nouvelle loi fondamentale, promulguée en 2014.

Le Scrutin pour les Tunisiens à l'étranger, répartis sur 6 circonscriptions (dont deux en France) a commencé vendredi et s'étalera sur trois jours.

Mille cinq cent listes (partisanes, indépendantes et de coalition) sont en lice dans 27 circonscriptions pour les 217 sièges du parlement.

Le nombre des inscrits pour les élections est fixé à 7 millions 65 mille 307 électeurs dont 1 million 885 nouveaux inscrits.

Au total, les électeurs seront répartis sur 13 mille 830 bureaux de vote. Et à titre exceptionnel, 250 bureaux de vote dans cinq gouvernorats (Kasserine, Gafsa, Jendouba, Sidi Bouzid et le Kef), ouvriront leurs portes de 10 à 16 heures.

Les résultats préliminaires seront proclamés le 10 octobre et le 13 novembre prochain, l'instance électorale annoncera les résultats définitifs du scrutin législatif.

L'Assemblée des Représentants du peuple est élue pour un mandat de cinq années. La première session de la législature de l'ARP doit débuter dans les quinze jours qui suivent la proclamation des résultats définitifs des élections à la demande du président de l'Assemblée sortante.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.