Mali: Un Casque bleu tué, cinq blessés dans deux attaques

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, devant le Conseil de sécurité lors d'une réunion sur la paix et la sécurité en Afrique.

Un Casque bleu a été tué et cinq autres blessés dimanche dans deux attaques, à Aguelhok et Bandiagara, a annoncé la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali.

Les Casques bleus effectuaient une patrouille de sécurisation dimanche matin 6 octobre près d'Aguelhok, dans le nord-est, quand un engin a explosé au passage de leur véhicule, faisant un mort et quatre blessés, rapporte la Minusma sur Facebook.

L'autre incident s'est produit dimanche vers 1 heure du matin, dans les environs de Bandiagara, dans la région de Mopti (centre du pays). Un Casque bleu a été grièvement blessé. Les Casques bleus de la Minusma y « ont été pris à partie par des éléments d'un groupe armé non identifié et ont riposté à cette attaque », indique le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.