Angola: Le Mirempt lance un appel d'offres public pour les droits miniers

Luanda — Le ministère des Ressources minérales et du Pétrole (Mirempt) ouvre ce lundi l'appel d'offres international pour l'octroi de droits miniers, dans le but de rendre possible la prospection et l'exploration de diamants, de fer et de phosphates, dans les provinces de Cuanza Norte, Zaire, Cabinda, Lunda Norte et Lunda Sul.

Il s'agit de deux concessions de diamants situées dans les provinces de Lunda Norte et de Lunda Sul, d'une concession de fer dans la province de Cuanza Norte et deux de phosphates, l'une à Cabinda et l'autre dans la province de Zaire.

La première concession de diamants de Camafuca-Camazambo est située dans le nord-est de l'Angola, province de Lunda Norte, dans la municipalité de Lucapa, à environ 7 km de la ville de Lucapa. La concession occupe une superficie de 1.389 km2.

Compte tenu de la nécessité d'atteindre l'objectif de diversification de la production minière fixé par l'Exécutif, tel qu'énoncé dans le Plan de développement national (PDN) 2018-2022 visant à accroître la production de diamants, le MIREMPET a l'intention d'accorder cette opportunité au secteur privé, national et / ou étranger, par le biais de cet appel d'offres, pour l'exploration et l'exploitation de diamants dans la concession Camafuca-Camazambo.

La deuxième concession de diamants, située à Tchitengo, est localisée entre les provinces de Lunda Norte et Sul, dans les municipalités de Lucapa et Saurimo, à environ 120 km de la ville de Lucapa et à 50 km au nord de la ville de Saurimo. La concession occupe une superficie de 1.022 km2.

La concession de fer de Kassala Kitungo est située dans la commune de Dange-ya-Menha, municipalité de Cambambe, province de Cuanza Norte, à environ 40 km de la ville de Ndalatando, capitale de la province et à 220 km de la ville de Luanda, capitale de l'Angola. La concession occupe une superficie de 7.750 km2.

La concession d'exploitation de phosphate est située à Cácata, dans la commune de Tando Zinze, municipalité de Cabinda et dans la province du même nom (à 80 km à l'est de la ville de Cabinda). Elles occupe une superficie de 21,16 km2.

Alors que la concession de phosphate de Lucunga est située dans la commune de Kinzau, dans la municipalité de Tomboco, province de Zaïre (à environ 120 km au sud de la ville de Soyo), occupant une superficie de 171 km2.

Ces concessions seront attribuées aux candidats dont l'offre est jugée économiquement et techniquement la plus avantageuse et qui démontrent qu'ils possèdent les compétences nécessaires pour élaborer des programmes de travail garantissant la production dans la concession minière, sur la base des critères énoncés dans le cahier des charges.

Les zones de concession, qui font l'objet du concours, sont disponibles sur le site Web de MIREMPET: https://direitomineiro.concursopublico.ao.

Les entreprises nationales ou étrangères peuvent concourir individuellement ou en consortium.

Les entreprises doivent soumettre leurs propositions directement au secrétariat de la commission d'évaluation nommé par décret du ministre des Ressources minérales et du Pétrole.

Les propositions doivent être soumises avant le 18 novembre 2019, du lundi au vendredi, de 8h00 à 16h00, au ministère des Ressources minérales et pétrolières, Avenue 4 de Fevereiro, n ° 105, boîte postale: 1279, Ingombota, Luanda, Angola, ou par courrier électronique: concursopublico2019@mirempet.gov.ao.

Les propositions doivent indiquer la concession minière d'intérêt et doivent être remises au plus tard à 18 h 30 GMT le 18 novembre 2019, dans une enveloppe scellée. Afin de faire connaître ces concessions minières, le ministère a organisé entre août et septembre des road-shows dans les villes de Luanda, Dubaï, Beijing, Londres et New York.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.