Cote d'Ivoire: Compétitivité des entreprises du secteur du tourisme - Le ministre Adama Coulibaly salue les performances

Le secteur touristique ivoirien est en plein essor. Il a enregistré des performances ces dernières années grâce aux différentes actions et stratégies mises en œuvre par la gouvernement. Ce secteur a dénombré près de 270.000 emplois en 2017 et contribué à près de 6 % du produit intérieur brut (PIB).

Et ce, avec 1million 700 touristes dans la même année. C'est ce qu'a révélé le chef de cabinet du Ministère de l'Economie et des Finances, Diomandé Gondo hier lors de la rencontre thématique sur la compétitivité du secteur du tourisme, au Palm Club d'Abidjan.

Il a indiqué que la Cote d'Ivoire occupe la 3ème destination pour le tourisme d'affaires en Afrique, derrière la Nigéria et le Maroc. « Il s'agit là d'une performance à saluer et dont il faut exploiter les activités connexes et dérivées.

C'est le lieu de redoubler d'imagination pour proposer des produits touristiques alléchants, en vue d'accompagner les activités et programmes d'affaires » a expliqué le représentant du ministre Adama Coulibaly.

Pour lui, une bonne politique touristique doit nécessairement intégrer une approche de développement durable et de réduction de la pauvreté, avec l'engagement de tous les acteurs aussi bien publics que privés.

Aussi les actions à mener, a poursuivi M. Diomandé , doivent être concertées et coordonnées à l'effet d'avoir un impact positif sur le développement de l'industrie touristique et la protection des atouts touristiques.

Initié par l'Observatoire national sur la compétitivité des entreprises (ONCE), ce séminaire vise à mobiliser toutes les parties prenantes concernées par les questions de compétitivité dans le secteur du tourisme afin d'identifier les préoccupations et proposer des solutions.

Il s'agit spécifiquement, entre autres, d'identifier les différents opérateurs de l'industrie touristique et d'évaluer la position compétitive de l'industrie touristique ivoirienne par rapport à d'autres pays. Le secrétaire exécutif de l'ONCE, Samassi Issouf, pour sa part s'est réjoui de la tenue de ces assises.

Il a salué la vision du gouvernement de faire de ce secteur, un des axes majeurs de son plan de développement et surtout l'initiative du ministère du Tourisme et des Loisirs qui a doté la Côte d'Ivoire d'une stratégie de développement avangardiste à travers « Sublime Côte d'Ivoire ».

« Les défis à relever dans le secteur sont énormes et les attentes très élevées. C'est pourquoi, nous voudrions compter sur votre collaboration pour qu'ensemble nous puissions analyser les sujets de préoccupations et mettre en place des outils performants pour le rayonnement de notre secteur touristique », a exhorté Samassi Issouf.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.