Cote d'Ivoire: Généralisation de la CMU - Près de 3 millions de bénéficiaires au démarrage

Les prestations pour la Couverture Maladie Universelle (Cmu) ont démarré depuis le 1er octobre dernier. Il y a certes quelques balbutiements, mais tout se déroule normalement. C'est l'assurance qu'a donnée le directeur général de la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam), Bamba Karim, hier lors d'une conférence de presse au siège de ladite structure au Plateau.

Entouré du directeur des Prestations, de la directrice de l'Affiliation et des administrateurs, M. Bamba Karim a affirmé que la machine de la Cmu est en marche et que rien ne l'arrêtera. « Nous ferons des réglages, des ajustements et des corrections au fur et à mesure que nous avançons », a-t-il indiqué.

Précisant que ce sont à ce jour 2 millions 979.469 personnes (cotisants plus enrôlés) qui bénéficient des prestations de la Couverture maladie universelle à son démarrage. C'est pourquoi, il a invité les populations ivoiriennes à aller se faire enrôler.

Car, cette opération est entièrement gratuite. Il a profité de l'occasion pour lancer un appel aux fonctionnaires qui ne se sont pas fait enrôler mais qui bénéficient des prestations de la Cmu .

« Nous avons trouvé un arrangement avec la Mugef-Ci, à l'effet de prendre en charge les fonctionnaires non encore enrôlés. Il leur suffit une fois dans un centre de santé de présenter leur carte Mugef-ci. Mais cet arrangement prend fin à partir du 31 décembre 2019.

Si nous n'arrêtons pas cette mesure à cette date cela risque d'impacter négativement sur le système mis en place », a expliqué le directeur général de la Cmu. Pour cette phase de généralisation, la Cnam dispose d'un réseau de 725 établissements sanitaires. « Ce réseau est amené à s'étendre progressivement.

Nous avons pour ce démarrage de la Cmu, les centres de santé publics et militaires, de la police, des établissements publics à caractère nationaux (Epn) et les hôpitaux d'entreprise. Concernant les médicaments, Bamba Karim a affirmé qu'ils ont été mis à la disposition des différents districts sanitaires. Et sont en train d'être acheminés dans les officines privées.

« La Cmu est un système complexe. Mais petit à petit, nous l'avons mis en place. Nous exprimons notre reconnaissance au Président de la République Alassane Ouattara dont l'implication a permis de donner un coup d'accélérateur au démarrage de ce projet qui lui est cher. Nous rendons hommage au ministre Gilbert Kafana Koné, Jeanne Peuhmond, Moussa Dosso, Jean-Claude Kouassi et Pascal Abinan », a-t-il lancé.

Concernant les 1800 agents d'accueil de la Cmu, le Dg de la Cnam a rassuré que le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique est à pied d'œuvre pour qu'ils soient affectés dans les plus brefs dans les différents établisseLe Dg de la Cnam, Bamba Karim, invite les populations à se faire enrôler (Ph Dr) ments sanitaires publics.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.