Cote d'Ivoire: Cavally/ 90 millions pour l'autonomisation des femmes/Amadou Gon Coulibaly - : "Anne Désirée Ouloto est un exempleà suivre"

Une bonne nouvelle pour les femmes du Cavally. Pour leur autonomisation, le conseil régional a fait fort en mettant à leur disposition 90 millions FCFA. Pour marquer le coup, Amadou Gon Coulibaly a inscrit dans son calendrier la cérémonie de lancement du projet.

Ainsi hier, le Premier ministre a procédé au lancement du projet d'autonomisation des femmes du Cavally. Pour la circonstance, la place Houphouët-Boigny de Guiglo a refusé du monde.

Très attendu par les femmes et les jeunes, Amadou Gon Coulibaly s'est réjoui de la grande mobilisation des femmes et de leur attachement aux valeurs de travail et de cohésion sociale.

Le chef du gouvernement a tenu particulièrement à saluer le leadership gagnant de la ministre Anne Désirée Ouloto et indiqué que " Maman Bulldozer" est en phase avec la vision du gouvernement qui est d'améliorer les conditions de vie des populations. "Dans le cadre du Ps-Gouv, l'autonomie des jeunes et des femmes est une priorité du chef de l'État et du gouvernement.

L'acte accompli s'inscrit dans la vision du gouvernement. Madame le ministre Anne Désirée Ouloto est un exemple à suivre en Côte d'Ivoire.

Merci pour ton implication. L'autonomisation des femmes est extrêmement importante. Il faut que les femmes prennent leur part dans le développement. Le président pour joindre l'acte à la parole a mis en place un secrétariat d'État chargé de l'autonomisation de la femme.

Il faut que d'ici à 2020, les femmes soient autonomes ; c'est une priorité. Femmes du Cavally, je vous encourage à persévérer et à faire confiance au président de la République", a-t-il conclu avant de mettre le cap sur Bloléquin et Toulépleu. Amadou Gon Coulibaly a offert la somme de 5 millions de francs pour le fonds mis en place par le conseil Régional du Cavally.

Dans son adresse, Anne Désirée Ouloto a présenté au Premier ministre l'enveloppe que le conseil régional du Cavally consacre à l'autonomisation des femmes. " Lorsque'une femme est autonome, c'est la famille qui se porte bien.

Les femmes du Cavally sont à l'honneur. Pour mon premier mandat, mon équipe et moi avons décidé d'octroyer pour les trois prochaines années 90 millions pour l'autonomisation des femmes dont 43 millions pour cette année 2019.

Nous avons décidé de remettre du matériel agricole d'une valeur de 90 millions aux 4 départements de notre région. Un projet pilote va concerner Guiglo, Taï, Bloléquin et Toulépleu.

Pour rendre moins pénible le travail de nos sœurs, nous donnons 4 tracteurs par département, des bottes, des motos pompes, des brouettes, des machettes, des tricycles, des limes, des caches nez, 10 pulvérisateurs, des équipements de production d"attieké...", a égrené Anne Désirée Ouloto.

La présidente du conseil régional du Cavally a précisé que la phase pilote de ce vaste programme va démarrer dans 4 sous-préfectures de la région.

Le programme, a expliqué Anne Ouloto, permettra aux populations des localités concernées de se constituer en coopérative sous la supervision de Mys Belmonde Dogo, secrétaire d'État chargée de l'autonomisation de la femme.

Anne Désirée Ouloto a saisi l'occasion pour dire sa gratitude au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour l'intérêt qu'il accorde à l'autonomisation et au bien-être des populations du Cavally." Nous avons décidé d'accompagner le gouvernement dans sa tâche.

Il faut faire confiance à la femme. Ici, nos sœurs sont courageuses et elles ont seulement besoin d'un appui pour soutenir l'économie et la croissance du pays.

Nous avons bénéficié du soutien du ministère de l'Agriculture dans la mise en œuvre de ce projet. Nous saluons le gouvernement qui a été d'un appui indéniable", a-t-elle terminé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.