Guinée: L'opposition appelle à manifester contre un 3e mandat d'Alpha Condé

Abdourahmane Sanoh, Sidya Touré, Cellou Dalein Diallo tous membres du Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

Les responsables du Front national pour la défense de la Constitution se sont réunis lundi 7 octobre et ont appelé à des manifestations pour contrer les velléités du chef de l'État guinéen de se présenter pour un troisième mandat en 2020.

Depuis que le chef de l'État a appelé les Guinéens à se préparer pour aller au réferendum et aux élections législatives, l'heure est au rappel des troupes pour ses adversaires politiques.

« Maintenant que monsieur Alpha Condé a exprimé publiquement le 23 septembre 2019 sa décision de faire un coup d'État constitutionnel, le FNDC (Front national pour la défense de la constitution) appelle les Guinéens à des manifestations à partir du lundi 14 octobre tant sur le territoire national qu'à l'étranger pour exprimer son opposition totale au projet d'un troisième mandant », a affirmé Abdourahmane Sanoh le coordinateur du front anti-référendum et un troisième mandat pour Alpha Condé.

Décidés à « aller de l'avant »

Sidya Touré, le président de l'UFR, lui veut aller de l'avant. « Nous n'accepterons pas que le peuple de Guinée soit caporalisé, nous sommes déterminés à aller de l'avant, nous allons faire en sorte que les Guinéens démontrent exactement où est la légitimité dans ce pays », a-t-il lancé.

Cellou Dalein Diallo, le chef de l'opposition, dénonce quant à lui les futures législatives programmées selon lui sans consensus pour la fin de l'année. « Il y a une mascarade électorale qui se prépare à travers les législatives pour octroyer à monsieur Alpha Condé la majorité nécessaire à l'adoption de la Constitution par une assemblée illégitime et illégale ».

Appel à l'unité

Le président du Parti des démocrates pour l'espoir (Pades), Ousmane Kaba, appelle lui à l'unité des Guinéens de toutes les régions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.