Congo-Brazzaville: Développement - Bukavu se dote d'un laboratoire de transformation des produits agricoles

La nouvelle station que Félix Tshisekedi va inaugurer ce 8 octobre, au chef-lieu du Sud-Kivu, entend révolutionner l'agriculture en Afrique centrale et de l'est avec pour finalité, faire de ce secteur un pilier principal et efficace du développement.

L'effervescence bat son plein à Bukavu depuis l'annonce de l'arrivée, le 7 octobre, de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le chef-lieu du Sud-Kivu, fief de Vital Kamerhe, entend communier avec le cinquième président de la République qui effectue là sa première visite officielle. L'occasion est toute indiquée pour confirmer l'ancrage électoral dont jouit la coalition Cap pour le changement dans cette partie de la République qui, l'instant d'une visite, sera au cœur de l'actualité nationale. Et pour cause ? Le chef de l'Etat procédera, ce 8 octobre, à l'inauguration du laboratoire de transformation des produits agricoles de l'Institut international pour l'agriculture tropicale (IITA), situé à Kalambo (Kabare), un peu plus au nord de la ville.

L'événement est de taille comme en témoigne la qualité des personnalités attendues. Outre les officiels congolais (ministres, députés, sénateurs et autres) et les cadres de l'Union pour la nation congolaise et de l'Union pour la démocratie et le progrès social, il est fait état de la présence de plusieurs invités de marque parmi lesquels Akinwumi Adesina, huitième président de la Banque africaine de développement, et Olusegun Obasanjo, président honoraire du Nigeria.

L'implantation de ce laboratoire de transformation des produits agricoles répond à la vision du développement du chef de l'Etat congolais de redynamiser l'agriculture vivrière, industrielle et pérenne. Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo milite, en effet, pour la consolidation de la base industrielle pouvant favoriser une plus large transformation locale des produits agricoles et miniers dans une approche de diversification de l'économie congolaise. Le président de la République tient à faire de l'agriculture une véritable source de croissance inclusive pour lutter efficacement contre la pauvreté exacerbée par une grave crise alimentaire et nutritionnelle.

Pour revenir au laboratoire proprement dit, il y a lieu de noter qu'il va révolutionner à coup sûr l'agriculture en Afrique centrale et de l'est avec pour finalité, faire de ce domaine un levier principal et efficace du développement. Cette structure est la deuxième du genre en Afrique et compte exceller dans la transformation agricole et la distribution des semences, à en croire le directeur général de l'IITA dont le siège est basé à Ibadan, au Nigeria. Une bouffée d'oxygène donc pour la République démocratique du Congo où environ treize millions d'âmes vivent dans une insécurité alimentaire extrême, selon les dernières statistiques du Programme alimentaire mondial.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.