Congo-Kinshasa: Incroyable mais vrai - Une chanteuse arrêtée pour avoir blessé un bourgmestre à Kinshasa

Elle s'appelle Mid'Amour. A quelques semaines de la sortie de son nouvel album « Mindondo », la jeune chanteuse kinoise a été arrêtée, le week-end dernier, à son lieu de répétition (bar Air Ways), dans la commune de Mont-Ngafula à Kinshasa pour nuisance sonore et coups et blessure à l'endroit du bourgmestre intérimaire de ladite entité, Tryphon Wobin.

Selon des témoins, il était pratiquement 22h lorsque l'autorité communale et son équipe étaient descendues dans le bar, au quartier Cité Mama Mobutu afin d'interpeler le leader du groupe "Nouvelle Evasion" pour ces tapages nocturnes.

Hélas ! Contre toute attente, une altercation s'est produite entre les fanatiques de Mid'Amour, le public et les agents qui accompagnaient le bourgmestre.

Dans cette situation trouble, un passant affirme que la chanteuse a frappé le bourgmestre avec le trépied du micro à la nuque. Soudain, du sang a coulé et c'était la panique dans cette partie de la commune de Mont Ngafula.

Le bourgmestre intérimaire, esseulé, s'est replié pour chercher soutien auprès de la cheffe de la police de ce secteur. Celle-ci, dénommée Mama Lily, est intervenue, puis a confisqué des matériels de ce bar, entre autres, les instruments musicaux, chaises, tables, baffles, etc. "On est parti avec la chanteuse Mid'amour dans une destination inconnue. Mais, je ne crois pas qu'elle subira une peine de la loi. Car, elle va certainement faire recours à ses relations de haut niveau. Il y a beaucoup de choses qui se passent dans Air Ways mais on ne comprend pas pourquoi les autorités n'arrivent pas fermer ce bar... ", renseigne-t-on. Plusieurs observateurs confirment que ce cadre appelé "Air Ways' a été toujours réputé comme un lieu des désordres où les troubles se dégénèrent à chaque fois. Souvent, on enregistre des bagarres entre consommateurs qui fréquentent l'endroit.

Rappelons que la visite du bourgmestre était bel et bien dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par le Gouverneur de la ville de Kinshasa. Souvenez-vous que Gentiny Ngobila a lancé depuis le mois dernier la campagne contre les tapages diurnes et nocturnes dans la Capitale congolaise. Cette mesure consiste à lutter contre toutes les pollutions sonores à Kinshasa. D'où, l'autorité urbaine interdit strictement aux bars, terrasses ainsi qu'aux églises de jouer la musique au-delà de 21h sur toute l'étendue de la Métropole.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.