Gabon: Nzeng-Ayong - Un danger guette les résidents des alentours de l'immeuble MCD

Saccagé et incendié pendant les mouvements d'humeurs des présidentielles de 2016, l'immeuble MCD présente un visage qui inquiète. Avec le temps, il finira par s'écrouler comme un château de cartes, en entraînant assurément au passage, plusieurs vies humaines.

"Cela fait déjà trois ans et plusieurs semaines que l'immeuble MCD est dans l'état que vous voyez. Il est détruit et penché à certains endroits. À le voir ainsi, je m'inquiète pour ceux qui vivent aux alentours" , dixit un autochtone de Nzeng-Ayong. Il faut dire, que ce bâtiment a été saccagé et incendié en 2016, suite aux évènements qui ont émaillés la délibération des résultats de la présidentielle.

Depuis, l'immeuble est fissuré à plusieurs endroits et présente du coup un état vétuste. Chose qui inquiète plus d'une personne. Certains images déjà le scénario qui sera macabre si les plus hautes autorités ne se bougent pas. "Avec le temps, ce bâtiment finira par s'écrouler sur les toitures de plusieurs familles. On enregistrera du coup des pertes en vie humaines" , pense un habitant de Nzeng-Ayong.

Un autre s'étonne que ce problème n'interpelle les politiques du sixième arrondissement : " Lors des récentes élections législatives, ce sujet n'a aucunement été évoqué. On se demande si les représentants du peuple du sixième arrondissement sont des personnes sérieuses... " . Vivement que plus hautes autorités trouvent une solution à ce problème, avant que le pire se produise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.