Algérie: Appel à utiliser les médias électroniques pour améliorer les missions du secteur

Annaba — Les participants à la conférence nationale des affaires religieuses, clôturée lundi à Annaba en présence du ministre du secteur Youcef Belmehdi, ont appelé à utiliser les médias électroniques sociaux les plus utilisés à l'échelle nationale pour améliorer les missions du secteur et réaliser ses objectifs.

Les recommandations adoptées au terme des travaux de la rencontre, ont préconisé l'élaboration d'un guide d'utilisation de ces médias et la création d'une cellule chargée de la communication électronique qui veille à offrir un contenu en adéquation avec les préoccupations de la société.

La conférence a aussi recommandé la mise en place d'une stratégie de communication par les médias sociaux pour servir et consolider le référent religieux national.

Les conférenciers ont en outre appelé à réviser le dispositif de la zakat par la restructuration de son fonds, l'adoption du principe de vérification financière de son administration et l'encouragement de la collecte électronique de la zakat.

Ils ont insisté à ce propos sur la promotion du rôle socioéconomique de la zakat et la valorisation des biens wakfs et appelé à la réactivation des conseils scientifiques de la fetwa ainsi que la formation.

Les travaux de la rencontre se sont déroulés en ateliers thématiques portant sur "la fetwa et le discours religieux", "le rôle de la zakat et des wakfs dans le développement socioéconomique" et "les mécanismes de gestion et utilisation des médias électroniques pour le développement des performances du secteur".

La conférence tenue en présence du ministre, de cadres centraux et des directeurs de wilaya du secteur s'inscrit dans le cadre d'une série de rencontres organisées par le ministère des Affaires Religieuses pour débattre des préoccupations nationales et du secteur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.