Algérie: Tizi-Ouzou - Grève des travailleurs de l'ADE pour demander la révision de leur grille des salaires

Tizi-Ouzou — Des travailleurs de l'unité de Tizi-Ouzou de l'Algérienne des eaux (ADE) ont entamé lundi une grève de deux jours et un rassemblement à l'intérieur du siège de leur unité afin de demander la révision de la grille des salaires et la revalorisation du salaire de base, a-t-on constaté.

Lors de ce rassemblement des membres de la section syndicale ont pris la parole pour rappeler la principale revendication des employés de l'unité de Tizi-Ouzou à savoir la "restructuration de la grille des salaires et l'augmentation du salaire de base".

Ils ont dénoncé la non prise en charge de cette revendication exprimée par les travailleurs depuis presque une année afin d'éliminer tous les écarts concernant les avancements catégoriels, y compris les avancements horizontaux.

Ils ont rappelé que plusieurs démarches ont été faites pour faire aboutir cette revendication et qui ont été soldées le 23 juin dernier par la signature d'un accord de principe, mais "malheureusement depuis, la doléance n'a pas été prise en charge" ont-ils déploré.

La direction de l'unité de Tizi-Ouzou de l'ADE, a fait savoir que la révision de la grille des salaires ne relève pas de ses prérogatives.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.