Burkina Faso: Art de l'enseignement - 16 danseurs professionnels renforcent leurs capacités à Ouagadougou

Après une première phase déroulée de septembre à novembre 2018 à l'école des sables de Dakar au Sénégal, les 16 impétrants ont parachevé leur formation durant le mois de septembre 2019 à Ouagadougou au CDC la termitière.

Au cours de leur formation, ces derniers ont appris les outils pour mieux transmettre l'art de la danse et surtout la pédagogie appliquée aux enfants et aux adultes.

Cette formation professionnelle a été rendue possible grâce à la conjugaison des efforts de l'école des sables de Dakar, du CDC la termitière de Ouagadougou et de la fondation EEG Cowless Foundation des Etats Unis d'Amérique.

Pour Lila Greene, présidente de la fondation EEG Cowless, enseigner la danse ce n'est pas de l'imitation mais dans le ressenti : « C'était assez complexe comme formation puisque ils ont appris l'anatomie, la théorie et différentes matières. Maintenant on attend qu'ils appliquent tous cela une fois rentré dans leurs pays d'origines.

J'espère qu'avec cette formation, ils vont transformer la danse en tant que matière de fierté, d'identité nationale et internationale. Aussi, on espère qu'ils vont enseigner désormais d'une autre manière ».

Les bénéficiaires ne regrettent pas d'avoir vu leurs capacités renforcées en la matière. Sahadatou Ami Touré du Bénin a déjà des perspectives : « Nous avons reçu assez d'outils et nous sommes très contents de pouvoir les partager avec les membres et les autres danseurs de mon pays .

Mon objectif est de partager ces connaissances à mes proches et à d'autres membres de ma compagnie pour qu'ils bénéficient aussi de ce que j'ai appris ».

Les participants ont tous foi que ces nouveaux outils nourriront davantage leur amour pour la danse et surtout l'art de le transmettre à d'autres. Avec désormais leurs parchemins en mains, ces 16 danseurs sont désormais les pionniers de la pédagogie de danse en Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.