Togo: Tône debout contre la traite des enfants

Le village de Tidonte du canton de Sanfantoute (dans la préfecture de Tône) a été ce 07 Octobre 2019 le cadre de lancement officiel de la campagne de lutte contre la traite des enfants par le ministère de l'Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l'Alphabétisation.

La délégation est conduite par Stanislas BILEBA, secrétaire général de ce ministère qui a lancé officiellement la campagne qui va couvrir la période de l'07 au 11 octobre 2019 ; les préfectures de Tône, de Bassar, de la Kéran et de Vo sont ciblées pour des sensibilisations à grande échelle.

Ces préfectures connaissent les taux élevés de ce phénomène. Et pour le gouvernement, il faut faire face à ce fléau dont le tableau de bord enregistré en 2016 dans notre pays fait cas de 2 232 cas d'enfants victimes de la traite.

La campagne a pour thème « pour la lutte contre la traite des enfants, je m'engage ». Toutes les interventions ont exhorté les populations à participer à cette lutte qui va dans l'intérêt de tous.

Des témoignages des enfants de moins 15 ans, victimes du fléau ont été écoutés et plusieurs parents ont, dans leurs interventions, décidé de veiller à la scolarisation de leurs enfants surtout avec la jeunesse qui est exposée soit aux grossesses non désirées ou soit à des maladies sexuellement transmissibles.

La campagne a connu une forte mobilisation des parents et des élèves ; la délégation du ministère a promis continuer les sensibilisations pour éradiquer une fois de bon cette traite qui agit sur le Cursus scolaire des enfants et aussi sur le développement local.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.