Congo-Kinshasa: Capitaliser des ressources

Le paradoxe entre les potentialités des richesses de la République démocratique du Congo et la pauvreté de sa population dépasse tout entendement. Un pays immensément riche, avec des habitants cruellement pauvres, aucune logique mathématique ne pourra l'expliquer. Pourtant, c'est la réalité congolaise. Est-il possible d'inverser la tendance ? Rien n'est moins sûr.

En effet, la RDC doit sortir de ce que d'aucuns qualifient de « malédiction des richesses ». On ne peut pas expliquer qu'un pays aussi riche, possédant des ressources rares comme le cobalt qui sert à la fabrication des appareils de communication et les forêts du Bassin du Congo qui constituent le deuxième poumon mondial à côté de l'Amazonie, au Brésil, puisse aligner ses habitants parmi les plus pauvres de la planète. Non seulement que c'est révoltant, mais c'est simplement injuste.

Avec l'alternance politique intervenue au sommet de l'État, il est donc venu le temps de mettre en valeur ces atouts majeurs afin que le Congo reprenne son destin en main pour émerger.

Pour ce faire, le gouvernement devra capitaliser ces deux matières (le cobalt et la forêt équatoriale) - pour ne citer que cela - comme les ÉtatsUnis avec la technologie et les pays arabes avec le pétrole.

On peut posséder des richesses, mais tant qu'on n'instaurera pas une justice distributive où chaque Congolais bénéficie, selon sa catégorie sociale, de ces ressources, le pays sombrera davantage dans sa honteuse défection.

Ailleurs, on l'a compris. Il suffit d'un leadership fort et d'une volonté politique ambitieuse qui place l'homme au centre des actions à mener pour que la pyramide se renverse.

Pour cela, il n'y a pas de magie à opérer. Juste question de capitaliser toutes les ressources dont regorge le pays pour que l'homme-congolais sorte du marasme économico-social dont il est engouffré.

Pour tout dire, on ne doit pas éternellement considérer la RDC comme un pays potentiellement riche, mais carrément un pays riche. Il le mérite et il est temps de capitaliser ses atouts, en transformant ses potentialités en richesses réelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.