Algérie: Hydrocarbures - Le projet de loi vise l'augmentation de la réserve nationale

Boumerdes — Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a affirmé, mardi à Boumerdès, que le nouveau projet de loi sur les hydrocarbures visait essentiellement l'augmentation et le renouvellement de la réserve nationale en produits énergétiques et la satisfaction de la demande interne, en croissance d'année en année.

En étude, depuis 2017, à travers une commission élargie, présidée par le ministre du secteur, et l'enrichissement par des experts et plusieurs compétences nationales, cette loi se caractérise par une flexibilité permettant d'attirer des compagnies étrangères maitrisant les technologies en la matière et ayant les ressources financières suffisantes pour investir en Algérie en partenariat avec Sonatrach, a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse au terme de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Boumerdes.

Soulignant que ce projet de loi permettra à "ce secteur national de constituer l'axe de toutes les transactions dans la région", le ministre a assuré qu'"il n'y a aucune crainte à avoir" dans ce sens, estimant nécessaire de faire preuve de "réalisme" et "de faire prévaloir l'intérêt général", notamment avec "le recul considérable" enregistré en matière d'exploration pour le renouvellement de la réserve nationale.

Lire aussi : Loi sur les hydrocarbures: 3 types de contrats pétroliers retenus et simplification de la fiscalité

Il a rappelé, à ce propos, que sur un total de 67 sites d'exploration, objet d'appels d'offres internationaux depuis 2005, il n'a été enregistré à ce jour que 19 offres et 13 contrats signés.

Néanmoins, il faut agir rapidement pour encourager les grandes compagnies à venir travailler en Algérie dans les divers créneaux des hydrocarbures en partenariat avec Sonatrach.

Concernant la question de l'endettement extérieur au profit de Sonelgaz, le ministre a indiqué que la nouvelle loi de Finances l'a limité à certains projets, à l'efficacité et rentabilité avérées, et ce après étude minutieuse du projet en question étant donné que c'est ce dernier qui permettra le remboursement et non l'Etat, a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.