Angola: La Chambre de commerce tient à promouvoir l'exportation de produits agricoles angolais

Luanda — La Chambre de commerce et d'industrie d'Angola et celle des Emirats Arabes Unis (E.A.U), dont le Plan d'action a été lancé mardi á Luanda, va promouvoir l'exportation de produits agricoles angolais, ainsi que du bois, des marbres et des granites.

Selon le président de la Chambre, ce projet vise à équilibrer les échanges commerciaux entre les deux pays, estimés à 237 milliards de kwanzas.

S'exprimant, mardi, à Luanda, à l'occasion du lancement du Plan d'action, Vando Matias a ajouté que l'autre objectif de la Chambre était d'équilibrer la balance des paiements, soulignant que l'Angola avait importé des E.A.U des produits évalués à 169 milliards de kwanzas.

Par contre, les Emirats ont importé de l'Angola des produits estimés à peine 68 milliards de kwanzas, a-t-il expliqué.

Le responsable a qualifié de « très basses » ces valeurs, soulignant que l'Angola détenait un grand potentiel pour vendre ses produits aux E.A.U, considérés comme troisième grande économie du moyen orient.

Vando Matias a fait savoir que la Chambre effectuait un travail profond visant à augmenter la quantité de produits angolais importés vers les Emirats et à attirer des investissements étrangers vers l'Angola.

Des investissements des E.A.U sont en cours en Angola, a-t-il dit, précisant qu'actuellement une fabrique des machines agricoles s'installait dans la Zone Economique Spéciale Luanda/Bengo.

Une mission diplomatique angolaise a été ouverte à Abu Dhabi en 2004, et les Emirats ont installé la leur à Luanda en 2016.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.