Sénégal: Le nouvel ambassadeur de France a présenté ses lettres de créance

Dakar — Le nouvel ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, a remis ce mardi ses lettres de créance au président de la République Macky Sall, a-t-on appris de source diplomatique française.

Philippe Lalliot, 53 ans, est un ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA) et de l'École normale supérieure de Fontenay Saint-Cloud, selon un communiqué de l'ambassade de France au Sénégal.

Le diplomate, agrégé de sciences économiques et sociales, a débuté sa carrière à la direction des Affaires juridiques du Quai d'Orsay avant d'être mis à la disposition des services de la primature française, indique la même source.

Il a successivement occupé les postes de premier secrétaire à l'ambassade de France à Washington puis de deuxième conseiller à la représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne à Bruxelles, avant de revenir au Quai d'Orsay en tant que chargé de mission auprès du Secrétaire général.

Philippe Lalliot a également occupé les fonctions de consul général de France à New York, directeur de la communication et de la presse, porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du développement international, et d'ambassadeur délégué permanent de la France auprès de l'UNESCO, ajoute le communiqué.

Il était jusque-là ambassadeur de France auprès du Royaume des Pays-Bas et représentant permanent de la France auprès de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

Titulaire d'un DEA en sciences administratives et d'un DEA en littérature française, il est également lauréat de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris. Il fut maître de conférences à l'IEP de Paris et à l'ENA.

Philippe Lalliot a été élevé aux grades de chevalier de la Légion d'honneur et de Chevalier dans l'Ordre national du mérite et marié et père de trois enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.