Maroc: S&P Global Ratings améliore la perspective de la note de la dette du Maroc

L'agence de notation S&P Global Ratings a rehaussé de "négative" à "stable" la "perspective" de la note de la dette à long terme en devises et en monnaie locale du Maroc, tout en confirmant son statut d'Investment grade "BBB", indique le ministère de l'Economie et des Finances.

"Selon S&P Global Ratings, ce rehaussement de la qualité de la perspective de la notation de la dette extérieure et de la dette intérieure du Maroc est soutenu par plusieurs facteurs, notamment les nouvelles orientations de la stratégie budgétaire globale telles que les opérations de privatisation, le recours aux financements innovants pour l'investissement public et les opérations de couverture contre la hausse des cours du gaz butane réalisées sur le marché international pour prémunir le budget de l'Etat d'une augmentation des charges de compensation", souligne le ministère.

Dans son rapport, poursuit la même source, S&P Global Ratings a précisé que la notation du Maroc est également soutenue par le niveau modéré du poids de la dette publique et que la structure de la dette est favorable avec une durée de vie moyenne de 6 ans et 5 mois et un coût moyen de 3,9%, rapporte la MAP.

Après avoir mis en relief la stabilité politique et sociale dont jouit le Maroc, S&P Global Ratings a fait observer que la ligne de précaution et de liquidité approuvée par le Fonds monétaire international (FMI) soutient la stabilité macro-financière du Maroc et ses objectifs de politiques économique et budgétaire.

Ce rehaussement de la "perspective" et la confirmation de la notation du Maroc dans la catégorie "Investment grade" aussi bien par S&P Global Ratings que par Fitch Ratings consacrent les avancées notables réalisées sur les plans politique, économique et social sous les Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, conclut le ministère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.