Burkina Faso: Chantiers du 11-Décembre à Tenkodogo - Siméon Sawadogo et Daouda Azoupiou en précurseurs

Le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo et le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, ont visité le samedi 5 octobre 2019 à Tenkodogo, les chantiers du 11-Décembre.

A deux mois de l'organisation des festivités du 11-Décembre 2019 à Tenkodogo dans la région du Centre-Est et en précurseurs pour préparer la visite du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo et le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, étaient à Tenkodogo le samedi 5 octobre 2019, sur les chantiers de la fête de l'indépendance.

Pour cette première visite qui a concerné les infrastructures, aménagements des voiries et bitumage des routes, les deux ministres étaient accompagnés par le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, du président du conseil régional du Centre-Est, Moro Kéré et du maire de Tenkodogo, El Hadj Harouna Ouélogo. C'est le chantier de construction du stade régional, qui a reçu en premier, la visite du ministre Daouda Azoupiou dans la matinée du samedi 5 octobre. Il a passé en revue, la pelouse du stade, le bloc de la tribune officielle, les vestiaires, l'entrepôt des pavés et la clôture.

Le ministre des Sports a eu droit à des explications techniques sur des technologies innovantes qui sont opérées sur la plateforme du stade régional à travers des échanges directs avec les responsables des entreprises en charge des travaux et les techniciens.

Pour ce qui concerne la clôture, le taux de réalisation est à 49% pour un délai de consommation de 47%. Daouda Azoupiou a précisé que l'innovation majeure apportée au niveau de la pelouse consiste à faire de telle sorte que la plateforme puisse bénéficier de deux types de drainage : un drainage tout autour et un drainage vertical sur la plateforme.

« Cette visite consiste à constater de visu l'état des lieux et l'avancement des travaux pour nous rassurer que le stade nous sera livré à bonne date.

Les responsables des entreprises nous ont assurés que les travaux au niveau des deux lots à savoir la tribune officielle et la plateforme des jeux sont à un taux d'exécution de 30% pour un délai consommé de 47%, sans compter les autres activités qui ont été réalisées et qui ne sont pas comptabilisés dans les 47% », a déclaré le ministre. Daouda Azoupiou a soutenu que le stade régional va être réalisé dans les normes internationales pour accueillir de grandes compétitions.

Les préoccupations qui ont été soumises au ministre Azoupiou se résument en termes de château d'eau pour éventuellement répondre aux besoins d'eau. Pour les autres aspects notamment pour l'écoulement des eaux qui peuvent être sources d'érosion pour détériorer les travaux hors stade, le ministre a rassuré être en pourparlers avec le gouverneur, le maire et le secrétaire permanent du 11-Décembre, pour que les entreprises qui vont réaliser les infrastructures routières, puissent aussi voir dans quelle mesure intégrer cela.

Après avoir regardé des chantiers d'infrastructures telles que les routes, le stade régional et les logements, le ministre d'Etat, Siméon Sawadogo, a déclaré être venu en précurseur pour voir l'état d'avancement des travaux.

« Ce que nous voyons ici est exceptionnel et nous sommes satisfaits de l'avancée des travaux », a-t-il ajouté. Il a donc félicité les ministères sectoriels pour le travail abattu. Le Secrétaire permanent (SP) du 11-Décembre, Khalil Bara, a renchéri que cela présage d'un 11-Décembre « inégalé et inégalable », comme l'indique le slogan de la région. « De façon générale, les taux de réalisation varient entre 30% et 60%, pour les plus avancés. Comparativement aux autres régions qui ont déjà connu la célébration du 11-Décembre, nous pensons que les taux de réalisation sont vraiment appréciables », a fait savoir Khalil Bara.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.