Congo-Brazzaville: Statistique nationale - Des cadres formés à l'utilisation des principaux manuels

Le gouvernement veut accélérer la mise en œuvre des réformes du système statistique national pour le rendre fiable et performant. D'où l'ouverture à Brazzaville, le 8 octobre, d'un atelier de renforcement des capacités à l'endroit d'une quarantaine de cadres sectoriels.

La session de formation de dix jours réunit les statisticiens des administrations publiques des départements de Brazzaville, du Pool et de la Likouala. Elle vise, en effet, à outiller les agents de l'État sur l'application des protocoles en référence aux normes internationales et à assurer une bonne appropriation pour une parfaite utilisation des manuels des procédures de production et de diffusion des données statistiques.

Au cours de leurs travaux, les participants devront échanger autour des objectifs à atteindre, la maîtrise de différents manuels des procédures de production, etc. D'après le directeur de la programmation de l'Institut national de la statistique (INS), Jean Elvis Moboula, le système statistique congolais est en cours de mutation et devrait jouer un rôle prépondérant dans le développement du pays.

« La statistique c'est l'œil du décideur. Elle parle mieux qu'un discours sans chiffre. Notre engagement pour le développement du système statistique national, c'est une fois de plus de matérialiser par la production et la mise à disposition de quatorze manuels de procédures de production des statistiques », a- t-il indiqué.

Ouvrant les travaux, le directeur de la programmation a exhorté les agents de l'INS et sectoriels à une bonne implication et à l'assiduité lors de cette session de formation afin d'accélérer la mise en œuvre d'un système statistique national fiable et performant.

« J'estime pour ma part que votre contribution est essentielle à la conduite à bon port des procédures de production des statistiques qui émanent de l'ensemble des acteurs du système statistique qui considère la statistique comme le principal élément nécessaire à la prise de décision. La réussite de ces travaux dépend de l'importance que vous accordez à la statistique et aux statistiques. Il vous revient donc de suivre attentivement », a- t-il relevé.

Précisons que le présent atelier est organisé par le ministère du Plan, de la statistique et de l'intégration régionale, en partenariat avec la Banque mondiale, à travers le Projet de renforcement des capacités en statistiques. Des ateliers similaires se tiendront sur l'ensemble du territoire national, notamment à Dolisie et Owando.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.