Burkina Faso: Aéroport de Donsin - Le Premier ministre souhaite une implication des travailleurs dans la conduite du projet

Le projet de convention de délégation de service public de l'aéroport international de Donsin n'est pas favorablement accueilli par le collectif des syndicats de l'aéronautique civile qui, pour exprimer son mécontentement, annonce un préavis de grève de 48H pour les 11 et 12 octobre.«

Ce projet remet en cause un certain nombre de principes qui avaient été arrêtés par la loi N° 2010 du 26 avril 2000 qui stipulait que cette concession devrait concerner l'aéroport de Donsin et de Bobo-Dioulasso.

Et dans ce projet de convention l'aéroport de Bobo-Dioulasso a été écarté et cela nous inquiète sérieusement » a souligné Ahmed LAMIZANA, Secrétaire général du Syndicat unique de la météorologie et de l'aviation civile et Porte-parole du collectif des syndicats de l'aéronautique et de l'aviation civile.

Un autre élément que le collectif de syndicats reproche à ladite convention est qu'elle ne protégerait pas les emplois et les avantages des travailleurs. « Le contenu de ladite convention de délégation de service public ne garantit pas les emplois, les droits et les avantages acquis des travailleurs.

En outre, dans ce projet de délégation de service, la restructuration des structures régaliennes au niveau de l'aviation civile n'est pas assurée ainsi que leur fonctionnement et leur autonomie financière comme l'exigent les institutions internationales comme l'OACI » a poursuivi Ahmed Lamizana.

A l'issue des échanges avec le chef du Gouvernement, les représentants des syndicats ont exprimé leur satisfaction pour l'instauration de ce climat de dialogue.

« Nous nous réjouissons déjà du dialogue social qui a été initié depuis que nous avons déposé notre préavis de grève d'abord avec le ministre en charge du transport, ensuite avec le ministre des Infrastructures et aujourd'hui avec son Excellence, Monsieur le Premier Ministre» a souligné Ahmed Lamizana. Il a précisé que la délégation rendra compte à la base qui décidera de la levée ou non du mot d'ordre de grève.

Le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent T. Dabilgou s'exprimant au nom du gouvernement, a indiqué que « Son Excellence Monsieur le Premier Ministre en recevant le collectif des syndicats de l'aéronautique civile a voulu monter son ouverture au dialogue.

Aussi le projet de construction de l'aéroport de Donsin est un projet d'intérêt national. Les principes qui gouvernent un grand projet comme cet aéroport c'est le principe de participation et d'implication. »

Pour ce faire, le Premier ministre a tenu à rassurer les syndicats de la volonté du gouvernement et du Président du Faso, de faire en sorte que ce projet qui est d'intérêt national soit participatif. «

Le Chef du Gouvernement a donné des garanties aux préoccupations des syndicats et a souhaité qu'un document sous forme d'observation lui soit transmis.

Il a promis en tant que Chef du gouvernement et responsable de la construction de l'aéroport que ce document sera examiné au très haut niveau. Il a par ailleurs souhaité l'implication des travailleurs au très haut niveau, dans la réalisation de ce projet d'intérêt national » a affirmé le Ministre Dabilgou.

À noter que le Premier ministre a décidé de recevoir ce collectif parce que le projet de construction de l'aéroport de Donsin est rattaché au Premier ministère à travers la MOAD. A ce titre, c'est le chef du gouvernement est donc le porteur de ce dossier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.